Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Une figure de construction (3) : l'oxymore (Rimbaud)

5345088007_2ccf91fc83.jpg

 

Repères : Thème du langage

                  - les figures de style.

 

 

Après l'antithèse, il vous est proposé de trouver l'archétype de l'opposition des mots répondant au doux nom d'oxymore.

 

Là encore, prenons un exemple : la violente tendresse.


L'usage de cette figure de style peut laisser perplexe tant la pénétration du sens peut s'avérer complexe.

 

Rimbaud est à l'honneur de ce chef : dans son recueil Illuminations, il a usé et abusé de ce procédé afin de démontrer le caractère indéchiffrable du monde totalement hermétique...

 

Décryptons, décryptons, si nous pouvons...

 

***

"Mystique

 

Sur la pente du talus les anges tournent leurs robes de laine dans les herbages d’acier et d’émeraude.

Des prés de flammes bondissent jusqu’au sommet du mamelon. À gauche le terreau de l’arête est piétiné par tous les homicides et toutes les batailles, et tous les bruits désastreux filent leur courbe. Derrière l’arête de droite la ligne des orients, des progrès.

Et tandis que la bande en haut du tableau est formée de la rumeur tournante et bondissante des conques des mers et des nuits humaines,

La douceur fleurie des étoiles et du ciel et du reste descend en face du talus, comme un panier, — contre notre face, et fait l’abîme fleurant et bleu là-dessous."


Illuminations, Rimbaud

http://fr.wikisource.org/wiki/Illuminations#Being_beauteous

 

 

Repères à suivre  : Thème du langage

                               - les figures de style.

                                     - l'onomatopée

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ASP 14/09/2011 13:44



Ces politiques qui nous gouvernent l'utilisent à flot ! Pour brouiller les esprits et paralyser toute idée critique, ils (et elles) ont bien compris que l'oxymore était l'arme absolue : après le
"développement durable" , on apprend qu'il faut "moraliser le capitalsme" et faire de la "flexi-sécurité" !!!! Vous y comprenez quelquechose vous ? En mai 2012, c'est sûr, je voterai pour Rimbaud
!



Litteratus 14/09/2011 16:01



Belle déclaration d'intention !



flora 14/09/2011 10:14



C'est sans doute une figure difficile à manier et à ne pas mettre dans toutes les mains: d'associations surprenantes et suggestives, elle peut devenir simple embrouillamini d'images...



Litteratus 14/09/2011 11:24



N'est pas Rimbaud qui veut...



Cristofol Michel 14/09/2011 07:29



J'apprécie énormément cette figure de style qui enrichit et enjolive le texte en y produisant un effet soudain des plus merveilleux. Pour n'en citer que quelques exemples supplémentaires qui me
viennent d'emblée à l'esprit : " Un silence éloquent ", " cette désastreuse beauté "...



Litteratus 14/09/2011 11:18



Je suis d'accord avec vous mais il ne faut pas trop en abuser pour ne pas rendre le texte totalement hermétique...