Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

 L’étude des « Caractères » de La Bruyère

Dans le cadre du baccalauréat, il convient d’étudier les Caractères de La Bruyère au vu du parcours proposé par les programmes officiels. Il sera, en effet, question d’aborder cette immense œuvre en soulignant le sens et la portée de la comédie sociale qu’elle met en scène.

La Bruyère, bac, français, parcours comédie sociale
La Bruyère, peint par Nicolas de Largillierre

repère : la comédie sociale : sommaire

Bac

Il vous est proposé dans le cadre du baccalauréat d’étudier les livres V à XI des Caractères de La Bruyère au vu du parcours proposé par les programmes officiels. Il sera, en effet, question d’aborder cette immense œuvre en soulignant le sens et la portée de la comédie sociale qu’elle sous-tend. Mais que signifie exactement cette terminologie ? Avant de répondre à cette question, il convient de préciser le contexte historique.

Contexte historique

La Bruyère a publié les Caractères en 1687. Le XVIIe siècle est nommé également le siècle de Louis XIV. Précisons quelques données historiques :

On fait communément débuter le Grand Siècle en 1638 (date de naissance du roi) pour le clore en 1715 (sa mort). Il nous faut aussi connaître une circonstance historique qui explique le jeu des courtisans.

Louis XIV a été littéralement traumatisé par l’épisode de la Fronde, épisode où la noblesse de 1648 à 1653, soit pendant cinq ans, s’est opposée à la monarchie. C’est un moment qui a réellement fait vaciller le régime. Au décès de Mazarin, le jeune roi décide de gouverner désormais seul. La monarchie a donc pris un virage avec la qualification de monarchie absolue.

Et pour mettre définitivement au pas la noblesse, le Roi-Soleil l’a attirée au château de Versailles en l’occupant à des charges destinées soit à servir le royaume soit à des fins purement honorifiques. Ces offices, obtenus par héritage ou achetés souvent fort cher, ouvrent droit aussi à un logement.

Cependant le train de vie à la Cour est onéreux puisqu’il faut en toute occasion paraître. Cela implique de suivre la mode en tout genre. Le courtisan est contraint de dépenser sans cesse et les revenus tirés de ses charges ne suffisent guère. Il lui faut donc plaire au roi et à son entourage pour gagner d’autres gratifications. Ces dernières peuvent lui être retirées s’il tombe en disgrâce. Par ailleurs, il entre de ce fait en compétition avec d’autres courtisans désireux d’obtenir les mêmes avantages que lui. C’est dans ce contexte précis qu’il faut comprendre la problématique de la « comédie sociale ».

Comédie sociale

La problématique ainsi posée nous invite à effectuer une démarche partant du particulier pour aboutir au général.

Ainsi que nous le verrons, cet ouvrage dresse le portrait singulier de différents personnages ; c’est la somme de cette collection de tableaux qui permet d’embrasser une vision globale

La comédie sociale renvoie aux mœurs. Cela correspond à la manière de vivre comprise comme la façon de s’habiller, de parler, de travailler, de s’amuser, etc... Il s’agit en somme des us et coutumes d'une époque donnée.

Le terme comédie nous renvoie, lui, au monde pas seulement drôle ou comique, mais aussi à celui qui ne se fonde pas sur la réalité. En ce sens, il faut considérer ce qui est de l'ordre de l’apparence et du mensonge.

Plan

Pour faire corps avec le sujet, nous allons donc nous emparer de cette comédie sociale pour vous proposer justement de considérer le monde du XVIIe siècle comme un ….théâtre. C’est en quelque sorte le fil rouge de notre dossier. En premier lieu, nous vous présenterons l’œuvre :

Dans une seconde partie, nous vous proposerons notre étude consacrée à la théâtralisation de la société du XVIIe siècle telle qu’elle est vue par La Bruyère :

  • La société de l’époque : une pyramide sociale
  • La cour vue comme un théâtre,
  • Les coulisses obscures
  • Les acteurs de cette comédie : des pantins
  • Le jeu de scène : l’art du mensonge

Il convient dans un prochain article de débuter notre analyse par quelques données générales sur ce livre permettant d’en saisir sa vue d’ensemble.

Repère à suivre : le titre de l’ouvrage

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article