Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Parcours « Rire et savoir » dans « Gargantua » de Rabelais : présentation

Bac 2022 : il sera question d’analyser Gargantua de Rabelais au travers du parcours conforme au programme officiel : rire et savoir. Précisions généalogiques sur cette famille de géants et plan de l’analyse pour comprendre comment ces deux verbes trouvent à s’articuler dans cette stratégie argumentative.

Gargantua, Rabelais, rire et savoir, bac, francais

 

Repères : bac de français : rire et savoir (Gargantua) : sommaire

Rabelais

Il vous est proposé un parcours commun aux deux séries, générale ou technologique, il s’agit d’entrer dans l’univers de la littérature d’idées. Nous allons pour cela nous intéresser à un écrivain du XVIe siècle, Rabelais.

Pour des précisions biographiques, il vous est proposé de consulter les sites suivants ;

http://classes.bnf.fr/dossitsm/b-rabela.htm

https://www.espacefrancais.com/francois-rabelais/

Retenons que notre auteur est un savant qui exerce trois fonctions : celle de moine, de médecin et d’écrivain.

Gargantua

L’œuvre narrative de Rabelais nous emmène dans un univers de géants où tout se présente sous un jour démesuré. Ce parti-pris du gigantesque a été effectué dans Pantagruel, le premier opus publié en 1532 à Lyon. Il est repris en 1534 avec Gargantua puis cette veine rabelaisienne sera poursuivie avec le Tiers Livre (1546), le Quart Livre (1552). Rabelais a commencé son œuvre par Pantagruel, ce qui nous oblige à préciser l’arbre généalogique de la famille de ces géants :

 

  Grandgousier  ---------      Gargamelle

 

                                                Gargantua   -----    Badebec

                           

                                                            Pantagruel

 

 

Effectuant un retour en arrière, Rabelais concentre sa narration sur Gargantua, c’est-à-dire sur le père de Pantagruel.

L’étude de ce livre s’effectue au travers du parcours conforme au programme officiel de l’Éducation nationale : rire et savoir.

Rire et savoir

Ce parcours mêle deux verbes qui a priori n’ont rien à voir ensemble. On comprend aisément qu’une œuvre soit destinée à nous faire rire ; de la même manière, on conçoit aussi qu’elle nous instruise. Mais il est plus difficile d’imaginer un livre qui nous propose à la fois de rire et de nous instruire.  

Rire

Il faut comprendre que le parcours qui vous est proposé cherche en définitive à exposer la manière dont Rabelais lui-même a développé sa stratégie argumentative. Qu’est-ce qu’une stratégie argumentative ?

Il faut tout d’abord situer le genre littéraire, celui d’une littérature d’idées et non plus celui du roman, du théâtre ou de la poésie.

Au sein de ce genre littéraire,  il s’agit de voir comment l’auteur cherche à nous faire connaître ses idées. Il peut le faire de deux manières :

- de manière directe : en prenant la plume et en s’adressant directement au lecteur comme c’est le cas pour un essai.

- de manière indirecte : en se cachant derrière une narration.

Gargantua entre dans la seconde catégorie. Et pour ce faire, Rabelais use et abuse du rire qui n’est pas un simple prétexte, mais au contraire un procédé choisi pour tourner en ridicule les travers de la société de son époque et les faux-semblants des personnages de son temps.

L’auteur use des quatre types de registres comiques suivants :

  • La farce,
  • La comédie de mœurs,
  • La parodie
  • La satire.

On trouve également dans l’œuvre les différents types suivants :

  • Le comique de gestes,
  • Le comique de mots,
  • Le comique de situation,
  • Le comique de caractère.
Le savoir

Rabelais délivre un savoir extrêmement sérieux dans son œuvre. Il emploie donc registre que l’on appelle didactique. Quelles idées cherche-t-il à nous transmettre ? Il expose sa vision humaniste. Rappelons que l'humanisme est un courant artistique et littéraire fondé sur la réappropriation de l'idéal de l’Antiquité et de ses textes oubliés durant le Moyen-Âge. La philosophie grecque et romaine avait pour point de départ cette question : qu’est-ce que l’homme ?

Cette préoccupation humaine devient centrale au XVIe siècle : les penseurs s’intéressent donc à des sujets tels que l’éducation, les arts, la paix.

En homme de son temps, Rabelais s’empare de ces thèmes qu’il développe dans tous ses livres et notamment dans celui qui nous occupe, Gargantua.

Plan

Notre analyse de l’œuvre nous mènera à l’étude linéaire des quatre textes suivants :

  • extrait du prologue : de "Buveurs très illustres...à ...vie économique": 
  1. lecture linéaire,
  2. plan de l'analyse linéaire
  • l'éducation : chapitre 14 en entier :
  1. lecture linéaire,
  2. plan de l'analyse linéaire
  • la guerre : extrait du chapitre 33 : "Mais, dit-il, que fait pendant ce temps la partie de notre armée quia déconfit ce vilain buveur de Grandgousier....fin du chapitre"
  1. lecture linéaire,
  2. plan et analyse linéaire

 

Repère à suivre : le prologue 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article