Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La peine capitale (Victor Hugo)

Le thème de la justice dans la littérature  aborde aussi la peine capitale. Victor Hugo se fait l'apôtre de son abolition dans un ouvrage intitulé, les derniers jours d'un condamné.

derniers jours d'un condamné, Hugo, abolition, peine de mort, thème, justice, peine, capitale

 

Repère : thème de la justice : présentation

Dans l'article précédent, nous avons vu la déclaration poignante d'un condamné, Julien Sorel, lors de son procès, nous aborderons aujourd'hui le cas de la peine de mort.

Peine de mort

La justice humaine conduit à une sanction réparatrice ou punitive quelquefois définitive...

Lisez un extrait du pamphlet rédigé en 1829 par Victor Hugo contre la peine capitale. Le personnage accusé dont on ignore le nom et le passé est traduit devant les Assises pour un crime dont le nom n'est jamais prononcé.

Les derniers jours d'un condamné, Hugo

Le Dernier Jour de sa vie est l'objet de ce bouleversant ouvrage. La scène se déroule à la sortie du tribunal, la sentence venant d'être prononcée : la mort.

L'auteur a choisi de se placer dans la peau du condamné. Et c'est dans cette perspective, que l'on ressent les émotions de celui qui s'exprime à la première personne du singulier à l'annonce de sa condamnation.

  ***

« – Condamné à mort ! dit la foule ; et, tandis qu’on m’emmenait, tout ce peuple se rua sur mes pas avec le fracas d’un édifice qui se démolit. Moi je marchais, ivre et stupéfait. Une révolution venait de se faire en moi. Jusqu’à l’arrêt de mort, je m’étais senti respirer, palpiter, vivre dans le même milieu que les autres hommes ; maintenant je distinguais clairement comme une clôture entre le monde et moi. Rien ne m’apparaissait plus sous le même aspect qu’auparavant. Ces larges fenêtres lumineuses, ce beau soleil, ce ciel pur, cette jolie fleur, tout cela était blanc et pâle, de la couleur d’un linceul. Ces hommes, ces femmes, ces enfants qui se pressaient sur mon passage, je leur trouvais des airs de fantômes.

Au bas de l’escalier, une noire et sale voiture grillée m’attendait. Au moment d’y monter, je regardai au hasard dans la place. – Un condamné à mort ! criaient les passants en courant vers la voiture. À travers le nuage qui me semblait s’être interposé entre les choses et moi, je distinguai deux jeunes filles qui me suivaient avec des yeux avides ; – Bon, dit la plus jeune en battant des mains, ce sera dans six semaines ! »

Le Dernier jour d'un Condamné, Victor Hugo, wikisource.

gazette-tetiere.jpg  Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être du même auteur L'INSTRUCTION ET LE SAVOIR... 

repère à suivre : l'affaire Bovary

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves 17/02/2010 14:53


Terrible vision que celle ci... J'ai commencé la lecture de "Les derniers jour d'un condamné... teins faudra que je reprenne cette lecture.
Jean-Yves


LITTERATUS 17/02/2010 17:06


Seul parmi la meute assoiffée de sang...


lizagrèce 12/02/2010 21:46


En effet j'ai oublié Théophile ... Avec un nom pareil ça tombe sous le sens !


LITTERATUS 13/02/2010 16:12


Je me disais aussi...


lizagrèce 12/02/2010 17:23


Parmi les Phillhélènes connus, outtre Victor Hugo il y a eu, entre autres Lamartine et Chateaubriand.
Il y a eu aussi d'illustres inconnus qui sont venus se battre du côté des Grecs et ma bonne ville de Nafplio a un monuments aux morts dédés à ces Français qui sont morts pour la Patrie Grecque


LITTERATUS 12/02/2010 17:38


Et Théophile Gautier ?


lizagrèce 12/02/2010 13:01


Vic tor Hugo était l'ancêtre des abolitionnistes comme il a été un des premiers Philhéllènes (groupes de personnes  qui ont aidé la Grèce à se débarrasser de l'occupation Turque ) ... Quelle
clairvoyance politique !


LITTERATUS 12/02/2010 13:31


Je ne connaissais pas son influence sur la vie politique grecque. Merci Liza pour toutes ces précisions.


lyly 11/02/2010 19:15


Bonsoir L

Très intéressant, vraiment !

Il doit y avoir tant de choses qui défilent dans la tête d'un condamné...

MERCI pour ce dossier mené de main de maître

Bisous et belle soirée, Lyly 


LITTERATUS 11/02/2010 19:26


Merci pour tes encouragements... J'aime beaucoup travailler sur le dossier même si cela me donne du fils à retorde...Bonne soirée !