Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

De l'héritage à l'hommage (Stendhal/Giono)

De l'héritage à l'hommage (Stendhal/Giono)

De l'héritage à l'hommage

(repères : thème de l'héritage, étude)

Dans l'article précédent, il a été question de l'influence des auteurs sur les autres. Voyons aujourd'hui que l'héritage peut aussi conduire à un hommage car il existe également des œuvres qui ne cachent pas leur admiration pour une autre. C'est précisément ce qui nous intéressera dans l'étude qui va suivre.

Songeons que Giono avait une passion pour l'œuvre de Stendhal qu'il connaissait dans le détail. Il le mettait en effet au-dessus de tous les autres écrivains. C'est au regard de cette influence que la Gazette Littéraire vous propose de (re)lire deux romans sublimes :

- La Chartreuse de Parme de Stendhal, roman publié en 1839,

- Le Hussard sur le toit, roman de Jean Giono publié en 1951.

Voilà donc deux romans avec des intrigues bien différentes. Le premier nous offre le loisir de découvrir les aventures d'un jeune noble milanais, Fabrice del Dongo, qui rêve de gloire et qui verra son destin entre les mains de sa jeune tante qui l'aime éperdument. Dans le second ouvrage, Angelo Pardi, jeune colonel piémontais, en exil en France se trouve aux prises avec une épidémie de choléra qui décime les villes et les villages.

L'étude comparée des deux livres cherchera à mettre en évidence les points communs entre les deux héros car les influences stendhaliennes sont nombreuses dans le second roman. On peut dire ainsi qu'Angelo Pardi se présente comme le "double" de Fabrice del Dongo au travers des éléments suivants :

- la naissance,

- le portrait physique,

- le caractère,

- l'expérience militaire,

- ils participent tous deux à la construction d'un roman d'éducation.

Sur le plan narratif, Giono use de la flamboyance du style de son prédécesseur. Deux romans uniques, deux romans d'apprentissage à (re)découvrir ensemble, si vous le voulez bien...

 

Repères : thème de l'héritage, étude : la naissance de Fabrice Del Dongo

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

miou 27/09/2014 18:01

...

lizagrèce 17/09/2012 23:27


Je n'aurais guère songé à faire cette comparaison mais pourquoi pas ...


Est-ce bien un hommage quand deux livres ont des points communs ? Ou bien de l'imprégnation  ?


http://maisondeliza.over-blog.fr

Litteratus 18/09/2012 20:02



En l'occurence, Giono aimait tout particulièrement Stendhal...