Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La Glorification du Peuple et de la Nation

 Le thème du peuple dans la littérature nous conduit à l'examiner sous son angle laudatif. Le peuple peut en effet être sujet d'hymnes à sa gloire ; il peut aussi faire naître le nationalisme.

 

 

mystique, nationalisme ,peuple, littérature, livres, thème

Repères : thème du peuple : présentation

Dans l’article précédent, on a vu qu’il faut attendre le XIXe siècle pour arriver à voir émerger la conscience du peuple qui naît véritablement au cours de la Révolution Industrielle. Il sera question aussi de la glorification du peuple sous la plume de Péguy. On voit aussi poindre le terme nationalisme qui est inventée par Barrès. Le peuple se dissout dans la France qui est personnifiée…

Mystique

Il s’agit d’une méditation sur une France mystique, solide et pleine de ressources. Dans l’extrait qui vous est présenté, c’est Dieu qui interpelle le Peuple français pour lui tresser des couronnes.

« Peuple honnête, plein de jeunesse, 

Plein de ma jeunesse et de ma grâce. 

Les eaux du ciel, tu n’en es point intimidé. 

Tu n’en es point embarrassé, les eaux du ciel tu les détournes. 

Les jours mauvais pleuvent et pleuvent, ils ne te corrompent point. 

Au contraire, peuple qui assainis tout. 

France ma fille aînée. 

Les jours mauvais tu n’en fais point des corruptions et des pestilences. 

Des eaux corrompues, des eaux mortes. 

Les jours mauvais tu n’en fais point des mortes eaux. 

Toutes glaireuses. 

Mais jardinier, peuple jardinier tu en fais ces beaux ruisselets d’eau vive 

Qui arrosent les plus beaux jardins 

Qu’il y ait jamais eu au monde. 

Qui arrosent les jardins de ma grâce, les éternels jardins. 

Moi je sais, dit Dieu, jusqu’où un Français peut se taire. 

Sans rompre l’alignement.

Je sais jusqu’où un Français peut ne pas rompre une ordonnance. 

Et ce qu’ils souffrent en dedans, et jusqu’où, 

Quelles épreuves ils portent, sans bouger d’une ligne, 

Comme un beau pont, comme une belle voûte bien juste. 

Quels sacrifices ils m’apportent, (en secret), nul sacrifice

n’est si profond 

Qu’un labour français.

Péguy,le Porche de la deuxième vertu, 

https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Peguy_oeuvres_completes_05.djvu/416

 

Il n’y a qu’un pas pour aboutir au nationalisme compris comme l’exaltation de l’idée nationale. Ce sentiment poussé à son paroxysme contribue à une logique de division. Un peuple qui s’oppose, une France dressée l’une contre l’autre…

 

Nationalisme

Barrès est à l’origine du terme nationalisme conçu à la fin du XIXe siècle. Dans son ouvrage, Scènes et doctrines du nationalisme, l’auteur revient ainsi sur l’affaire Dreyfus. La Gazette vous avait proposé de lire une correspondance entre Dreyfus et sa femme.

http://www.gazettelitteraire.com/article-une-lettre-d-amour-v-le-temps-des-souffrances-alfred-dreyfus-36504950.html

 

Anti-Dreyfusard convaincu, Barrès s’adresse alors aux bons Français dans les termes suivants : 

« Je juge le symbole Dreyfus par rapport à la France.

La mise en liberté du traitre Dreyfus serait après tout un fait minime, mais SI Dreyfus est plus qu’un traitre, s’il est un symbole, c’est une autre affaire : c’est l’affaire Dreyfus ! Halte-là ! Le triomphe du camp qui soutient Dreyfus-symbole s’installerait décidément au pouvoir les hommes qui poursuivent la transformation de la France selon leur esprit propre. Et moi je veux conserver la France.

C’est tout le nationalisme, cette opposition. (…)

Il ne faut point se plaindre du mouvement antisémite dans l’instant où l’on constate la puissance énorme de la nationalité juive qui menace de « chambardement » l’État français. »

Barrès, Scènes et doctrines du nationalisme,

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56013884/f43.image

repère à suivre : l’internationale ouvrière

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernie 12/05/2019 18:34

Un sujet au cœur de l'actualité

Litteratus 13/05/2019 07:13

Sujet qui me tient à cœur ...