Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

« Je suis moi-même la matière de mon œuvre » (Montaigne)

L'autobiographie nous fait pénétrer dans un jardin intime dont on pourrait faire le tour. C'est l'occasion d'une introspection qui permet de nous dévoiler. Au-delà du sujet, l'autobiographie nous renvoie aussi à notre commune nature humaine. L'autobiographie entre ainsi dans le champ de la littérature en créant un genre déterminé.

« je suis moi-même la matière de mon œuvre » Montaigne

Jardin intime

 

 

Repères : thème de l’autobiographie : éditorial

 

Jardin intérieur

Après notre activité en plein air durant le mois dernier, restons ensemble dans un jardin particulier qui ne souffre ni des frimas de l’hiver ni des soucis climatiques liés au givre, à la pluviométrie et au soleil.

 

Demeurons si vous le voulez bien dans un lieu bien au chaud, confortablement installés. Pénétrons dans un jardin intime dont le propriétaire entend nous autoriser à faire le tour. Ne nous faisons pas prier. Faisant lui les honneurs de notre présence d’autant qu’elle restera discrète et non importune.

 

Autoportrait

Dans ce jardin intime, nous écouterons notre hôte révéler l’histoire de sa vie, nous verrons l’autoportrait d’un personnage de son temps. Il lèvera pour nous le voile des secrets et se livrera de tout son cœur ; il nous donnera à comprendre l’étendue de ses réussites et de ses échecs. Il nous fera enfin prendre conscience de notre commune nature humaine.

 

Mais avant toute chose, posons-nous la première question qui s’impose. Qu’est-ce que l’autobiographie ? On peut sourire et estimer que la notion est évidente, nous verrons qu’elle doit néanmoins être précisée. Il s’agit en réalité d’un genre bien déterminé.

 

 

Repère à suivre : présentation de la notion


 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article