Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La froidure de l'hiver (Victor Hugo)

Les conséquences de l'hiver, saison rigoureuse par excellence, est décrite par Victor Hugo dans les Misérables. On peut voir les conditions de vie de la pauvre Fantine devenir de plus en plus un combat pour survivre...

thème, saison, hiver, hugo, les misérables

 

Repères:  thème des saisons : le cycle des saisons (7) 

Dans l'article précédent, il a été question de la fable lumineuse de La Fontaine sur l'automne. Passons à l'hiver en compagnie de notre champion national, Victor Hugo.

Victor Hugo

L'hiver ! Comment le décrire le plus exactement ?

De manière lyrique ? Descriptive ?

Relisez un extrait d'un ouvrage célèbre qui vous fait pénétrer dans la froidure de l'hiver :  les Misérables.

Les Misérables

Découvrez les conséquences d'une saison rigoureuse sur les conditions de vie de la pauvre Fantine, mère de Cosette.

Mesurez l'économie de mots.

Tout est dit...

 " Elle avait été congédiée vers la fin de l’hiver ; l’été se passa, mais l’hiver revint. Jours courts, moins de travail. L’hiver, point de chaleur, point de lumière, point de midi, le soir touche au matin, brouillard, crépuscule, la fenêtre est grise, on n’y voit pas clair. Le ciel est un soupirail. Toute la journée est une cave. Le soleil a l’air d’un pauvre. L’affreuse saison ! L’hiver change en pierre l’eau du ciel et le cœur de l’homme. Ses créanciers la harcelaient. "

Les Misérables, (tome 1er, livre 5, Chapitre X), Victor Hugo, (Wikisource lien)

Repères à suivre: La trêve de l'hiver (Alain-Fournier) 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves 29/06/2010 14:34



Au fait, moi qui n'aime pas l'hiver pour son froid glacial, ses dangers sur la route... Des 4 Saisons de Vivaldi c'est l'hiver que je préfère :
http://www.youtube.com/watch?v=SNFUHQ6o_Ho

Jean-Yves



Litteratus 29/06/2010 15:15



un paradoxe en effet !



Jean-Yves 29/06/2010 14:31



Tes articles me font papillonner de Verlaine à Hugo... dela Gazette à Wikisource...
Je profite d'une accalmie au bureau pour me ressourcer parmi tous ces écrits !
:-)))
Jean-Yves



Litteratus 29/06/2010 15:14



se ressourcer... le joli mot !



charlotte 18/05/2010 13:12



Chère Gazette littéraire,


Quelle bonne idée de resortir " les misérables" de Victor Hugo...


Sauf que l' hiver non merci!!!


amicalement


charlotte



Litteratus 18/05/2010 13:17



Vous reprendrez bien un peu d'hiver ?



Cat 18/05/2010 11:07



Quand le génie touche au coeur de la noirceur! Une sombre évocation de l'hiver.



Litteratus 18/05/2010 12:27



Sombre mais magistrale !



lizagrèce 17/05/2010 23:47



Combien ai-je pleuré devant le récit des malheurs de cette pauvre Fantine. Est-ce depuis que je n'aime pas l'hiver qui glace le coeur des hommes ?  ...



Litteratus 18/05/2010 12:27



Même souvenir de cette déchéance injuste !