Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

La possibilité d’un échec à un examen ....

La possibilité d’un échec à un examen ....

L’échec est un risque à courir….

Repères : thème des examens : la possibilité de l’échec…

Le risque encouru de l’échec

Il a été abordé la question du livret scolaire dans les deux derniers articles, il convient aujourd’hui d’envisager une hypothèse guère réjouissante : l’échec à l’examen….

Nous n’avons guère conscience que chaque examen nous fait courir un risque, celui de l’échec. Rien n’est jamais vraiment acquis. Les révisions sont censées nous mener à la réussite, mais il existe des facteurs qui peuvent déjouer nos meilleurs pronostics. On connaît peu le facteur chance qui pèse en réalité sur la tête de chaque candidat : un trou de mémoire, le stress, la panique, etc…

L’échec, un mal nécessaire ?

L’échec est mal perçu dans nos sociétés toujours plus angoissées pour l’avenir de ses jeunes. Il reste qu’il convient de relativiser. On peut soutenir (avec d’autres) que l’échec fait au contraire  partie intégrante de l’apprentissage des savoirs. On l’oublie trop souvent dans cette course effrénée vers la performance. Prenons l’échec comme une chance de repartir dans un autre état d’esprit. Il permet souvent de rebondir. Il existe même des tenants de la réussite par l’échec. Une porte fermée en ouvre en réalité une autre à laquelle on ne pensait guère. L’échec peut aussi être vu comme un mal nécessaire.

Méditons ensemble la célèbre citation de Proust :

« il est peu et de réussites faciles, et d’échecs définitifs. »*

 

Nous vous proposerons dans l’article suivant un quiz où vous pourrez retrouver nos chers auteurs aux prises avec la problématique du mois, les examens…

 

*Recherche du temps perdu

 

Repères à suivre : thème des examens : le quiz

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article