Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Sur la piste des Bibliophiles Perdus....

Pénétrons plus avant dans cette modeste étude en compagnie de deux immenses auteurs qui mettent au centre de leur ouvrage, l'amour des Belles Lettres. Il s'agit du roman d'Anatole France, le crime de Sylvestre Bonnard et la lecture d'un roman quasi autobiographique publié en 1909 par Jack London, Martin Eden.

etude sur bibliophile, sylvestre bonnard, anatole france , martin eden

 

Repères : thème du livre : l'étude

Bibliophiles

Tels des ethnologues, intéressons-nous à des êtres rares, qui hantent des lieux hautement subversifs.

Des étranges créatures en voie de disparition ?

Il s'agit des amoureux des livres, autrement appelés bibliophiles, rodant ça et là dans les bibliothèques ou autres endroits obscurs appelés communément librairies.

Quels sont donc ces personnages -à part- qui vivent dans un monde très particulier, celui des livres ?

La Gazette entend mener son enquête, aussi fidèlement que possible, en prenant pour premier objet d'analyse, le collectionneur impénitent, avant de se concentrer sur le cas particulier de l'écrivain à la fièvre créatrice.

Pénétrons plus avant dans cette modeste étude en compagnie de deux immenses auteurs qui mettent au centre de leur ouvrage, l'amour des Belles Lettres.

Car ce sentiment dédié à l'écrit concerne autant la structure du livre que l'on manipule avec précaution, que le contenu de l'ouvrage qui s'extrait de l'esprit.

Deux romans

Il vous est proposé en premier lieu de découvrir un ouvrage très singulier, publié en 1881, d'une délicatesse absolue, dont le titre est pourtant annonciateur d'un terrible méfait : le crime de Sylvestre Bonnard d'Anatole France.

Dans ce roman, nous verrons successivement les points suivants : 

Sylvestre Bonnard, collectionneur impénitent,

Péripéties autour d'un manuscrit,

La mystérieuse bûche,

La vente de la bibliothèque,

Le véritable "crime" commis par Sylvestre Bonnard,

Dans un second temps, il vous sera conseillé de vous laisser porter par la lecture d'un roman quasi autobiographique publié en 1909 par Jack London, Martin Eden.

Nous analyserons les points suivants :

La fièvre de lecture de Martin Eden,

L'apprentissage intellectuel de Martin Eden,

La vocation littéraire de Martin Eden,

La fièvre créatrice de Martin Eden,

La cruelle désillusion de Martin Eden

repères à suivre : l'étude : Sylvestre Bonnard, collectionneur impénitent,

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L


Suivons l'enquête de la Gazette !



Répondre
L


Sortons les carnets et les crayons, mon cher Watson !



F


De la fièvre créatrice de l'écrivain au dévoreur des livres : la chaîne est complète...



Répondre
L


L'ordre a été inversé pour respecter la chronologie des deux livres !