Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le Tour de France : Montaigne dans le Bordelais (les Essais)

Le tour de France littéraire nous conduit dans le Bordelais dans le château de Montaigne, écrivain humaniste, qui a écrit son célèbre ouvrage, les Essais.

Montaigne, Bordelais, chateau, visite, les essais

 

Repères : Tour de France : Montaigne dans le Bordelais 

Dans l'article précédent, nous étions en Charente-Maritime avec Pierre Loti, aujourd'hui partons pour le Bordelais.

Montaigne

Le Bordelais a accueilli en son sein un homme d'une culture humaniste immense : Michel Eyquem de Montaigne.

Nous avons consacré un dossier spécial à cet illustre écrivain que nous avons présenté au travers des articles suivants :

Montaigne est aussi un homme tourné vers l'action puisqu'il a été notamment magistrat et maire de Bordeaux.

Demeure

Visitons sa demeure située à une heure de Bordeaux et à quinze minutes de Saint-Emilion (http://www.chateau-montaigne.com/), c'est dans sa bibliothèque qu'il a écrit les Essais.

Redécouvrons à cette occasion l'adresse lancée par cet écrivain aux lecteurs que nous sommes.

Emouvant !

" Au lecteur

C'est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t'avertit dès l'entrée, que je ne m'y suis proposé aucune fin que domestique et privée. Je n'y ai eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire : mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ai voué à la commodité particulière de mes parents et amis : à ce que m'ayant perdu (ce qu'ils ont à faire bientôt ) ils y puissent retrouver aucuns traits de mes conditions et humeurs, et que par ce moyen ils nourrissent plus entière et plus vive, la connaissance qu'ils ont eue de moi. Si c'eût été pour rechercher la faveur du monde, je me fusse paré et me présenterais en une marche étudiée. Je veux qu'on m'y voie en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans contention et artifice : car c'est moi que je peins. Mes défauts s'y liront au vif, et ma forme naïve, autant que la révérence publique me l'a permis. Que si j'eusse été entre ces nations qu'on dit vivre encore sous la douce liberté des premières lois de nature, je t'assure que je m'y fusse très volontiers peint tout entier, et tout nu. Ainsi, Lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre : ce n'est pas raison que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain. À Dieu donc.

De Montaigne, ce premier de mars mil cinq cent quatre-vingt."

Les Essais, Montaigne 

Wikisource http://fr.wikisource.org/wiki/Essais_-_Au_lecteur_%28moderne%29

repère à suivre : Eugène LeRoy et Périgueux 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J


Montaigne, voilà un nom que j'aimais bien, avec Chateaubriand, quand j'étais plus jeune beaucoup plus jeune. Je les aime d'autant plus aujourd'hui car c'est devenu un plaisir de lire..
Jean-Yves



Répondre
L


Ton intuition ne t'avait pas trompé !



L


Comme quoi à Bordeaux on ne trouve pas que tu bon vin mais aussi de la bonne littérature



Répondre
L


Quelle région !



P


Montaigne tout nu, je sais pas si ça fait tellement envie... si ? a+ Lit



Répondre
L


C'est évidemment une façon de parler que tu avais parfaitement compris....


Tu ne gagneras pas à ce jeu quoique tu fasses...



F


Le premier choc des "Essais" date de mes 20 ans, à la fac : j'ai du en faire un exposé. Ils m'ont fait un grand bien : une grande profondeur de pensée dans une simplicité inouïe! Une grande
pudeur aussi (contrairement à Rousseau) qui lui impose de dire vrai, tout en s'autorisant à trier parmi ses "confessions".


Pendant notre séjour de 2 ans à Libourne, nous avons visité son château et Gilbert a toujours rêvé d'une tour tapissée de livres pour s'y réfugier...



Répondre
L


Certains auteurs vous invitent à les suivre toute une vie de différentes façons...



C


Emouvant en effet d'autant plus que Les essais sont une lecture que je prévois bientôt de faire. C'est Michel Onfray qui en parle si bien qui m'a donné envie de  découvrir sa pensée.



Répondre
L


De la télépathie, on vous dit !