Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Qu'est-ce qu'une pharisienne ? (Mauriac)

Qu'est-ce qu'une pharisienne ? Une personne dont la vertu et la pitié ostentatoires ne sont pas réelles. Tel est le projet que Mauriac entreprend en brossant le portrait de Brigitte Pian, bonne épouse et belle-mère dévouée, du moins aux yeux de la bonne bourgeoisie bordelaise...

Pharisienne, Mauriac, définition, thème, esprit,

 

repères : thème de l'esprit : l'étude

Plan

Après avoir suivi les tourments du curé de campagne, cher à Bernanos, l'étude se poursuit avec l'ouvrage de François Mauriac, la Pharisienne, roman publié en 1941. L'analyse portera sur les points suivants : 

Définition

Qu'est-ce qu'une pharisienne ? Pour répondre, il nous faut plonger dans l'histoire biblique pour considérer le terme pharisien. Il s'agit d'un membre d'un mouvement religieux et politique qui joue un rôle important en Israël au 2e siècle avant JC. 

Ce terme est entré dans le dictionnaire pour signifier de manière péjorative la personne dont la vertu et la pitié ostentatoires ne sont pas réelles*. Pour le dire autrement, une personne faussement dévote, hypocrite...

Portrait

Découvrons ensemble le portrait de la Pharisienne d'une femme de foi, dénuée de doute  et qui s'arroge le droit d'intervenir dans la destinée d'autrui en causant des dégâts irréparables.

Brigitte Pian présente, aux yeux de la bourgeoisie bordelaise, toutes les caractéristiques d'une bonne épouse et d'une bonne mère de substitution dans du début du XXème siècle. Son apparence physique montre déjà, tel Janus, la dualité de sa personnalité :

« L'œil était noir, fixe et dur, mais la bouche toujours souriante, bien qu'elle ne découvrît presque jamais de longues dents jaunes, déchaussées et solidement aurifiées. Le double menton donnait à l'ensemble un caractère majestueux, que soulignaient le port de tête, la démarche, et une voix timbrée et faite pour le commandement. » (p 33).

Investie d'une mission qu'elle croit légitime, Brigitte Pian exerce son emprise sans faiblir dans son foyer auprès d'un mari faible et de beaux-enfants qu'elle cherche à sauver de l'emprise d'une défunte mère.

Cette propension à régir le monde dépasse naturellement le cadre familial.

Repères à suivre  : l'étude : les actions sociales de la Pharisienne

*Source : Larousse

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lyly 25/11/2010 06:02



Bonjour L


Avec le talent, les lecteurs vont donc s'attacher et comprendre cette femme qui,


au départ, a tout d'antipathique, c'est fascinant !


Belle journée, bises, Lyly


 


 



Litteratus 25/11/2010 18:29



La terrible dévote...



Cat 24/11/2010 16:09



Je vois bien de quelle type de femme il s'agit, rigide et bigote. Parfois elles sont aussi le produit d'époux tyranniques...J'ai hâte de lire la suite!



Litteratus 24/11/2010 17:30



Dans le mille !



lizagrèce 24/11/2010 13:40



Avec les romans de Mauriac :" on ne badine pas avec la foi ... "


 


Je tente de rattraper mon retard de lecture ... Il va me falloir un tout petit peu de temps



Litteratus 24/11/2010 17:29



Dans son œuvre, on ne parle que de cette mauvaise conscience propre à un certain milieu...



flora 24/11/2010 09:10



Ces femmes fortes qui ne peuvent s'empêcher de prendre le sort des autres en main, souvent contre leur gré, me fascinent... Et elles deviennent soudain plus humaines lorsque j'arrive à trouver
la faille...



Litteratus 24/11/2010 17:28



Elles sont prodigieusement agaçantes et un exemple détestable jusqu'à ce qu'on les analyse de près... en effet !