Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

"L’île des esclaves" face à "Vendredi ou les limbes du Pacifique" (Marivaux/Tournier)

Retrouvez la synthèse de l'étude consacrée au point de savoir ce qui fait de chacun d’entre nous un être humain au travers de la lecture de L’île des esclaves, comédie de Marivaux, et de Vendredi ou les limbes du Pacifique, roman de Michel Tournier. 

thème, ile, tournier, marivaux, etude, synthèse

 

Repères : l’étude : la synthèse

 Résumé : il a été indiqué dans l’article précédent que la Gazette vous propose une étude comparative de deux œuvres que le thème de l’insularité rattache :

  • L’île des esclaves, comédie de Marivaux, jouée pour la première fois en 1725.
  • Vendredi ou les limbes du Pacifique, roman de Michel Tournier, publié en 1967.

La question qui se pose de part en part dans ces deux livres est celle de savoir ce qui fait de chacun d’entre nous un être humain. Nous avons évoqué :

Venons-en aujourd’hui à la synthèse de cette étude.

Étude croisée des oeuvres

L’île des esclaves, Marivaux

Vendredi ou les limbes du Pacifique, Tournier

Genre littéraire

Comédie

 

Roman

Lieu du récit

Ile près de la Grèce

 

Ile perdue dans le Pacifique

Date du récit

Antiquité

 

2ème moitié du XVIII siècle

Personnages principaux

5 personnages principaux

 

2 personnages principaux

Sentiments principaux évoqués

Peur, vengeance, étonnement, honte, humiliation, jubilation, jubilation, émotion, repentir, pardon.

Peur, désespoir, folie, effort, peine, souffrance, frustration, domination, orgueil, calcul, curiosité, colère, rage, abandon, amitié, fraternité, harmonie, paix.

 

Thèmes principaux

L’île, l’utopie, le maître/ l’esclave, la réformation de la société, la vertu.

 

L’Ile, l’utopie, le maître/ L’esclave, la nature, société occidentale.

Repères à suivre : la bibliographie 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article