Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La chambre des regrets (Marcelline Desbordes-Valmore)

Le thème de la demeure dans la littérature nous conduit à la chambre des regrets mis en mots par Marcelline Desbordes-Valmore.

thème, demeure, maison , littérature, desbordes valmore, regrets
(Chambre de Van Gogh à Arles, 1888, Musée Van Gogh, Amsterdam)

Repère : le thème de la demeure : présentation 

Dans l'article précédent, il a été question du château des rêves, voyons aujourd'hui le temps des regrets.

Quelle est donc la pièce la plus intime que nous rechignons à dévoiler ?

Notre chambre, bien sûr !

Regrets

Avec une économie de mots, la poétesse du XIXe siècle nous peint l'absence d'un être cher en prenant l'image d'une chaise vide...

L'absent regretté est ainsi sublimé...

Ma Chambre


Ma demeure est haute,
Donnant sur les cieux ;
La lune en est l’hôte,
Pâle et sérieux :
En bas que l’on sonne,
Qu’importe aujourd’hui
Ce n’est plus personne,
Quand ce n’est plus lui !

Aux autres cachée,
Je brode mes fleurs ;
Sans être fâchée,
Mon âme est en pleurs ;
Le ciel bleu sans voiles ,
Je le vois d’ici ;
Je vois les étoiles
Mais l’orage aussi !

Vis-à-vis la mienne
Une chaise attend :
Elle fut la sienne,
La nôtre un instant ;
D’un ruban signée,
Cette chaise est là,
Toute résignée,
Comme me voilà !

Bouquets et prières, Marcelline Desbordes-Valmore

http://fr.wikisource.org/wiki/Ma_chambre

repère à suivre : maison des douleurs (Charles d'Orléans)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P


Elle est veuve ou il est parti, c pas clair ...



Répondre
L


Il n'est pas là...



L


Bonjour L


Que de délicatesse dans ces mots, j'ai adoré !


Merci pour cette découverte


Belle journée, bises, Lyly


 



Répondre
L


Merci Lyly !



L


Je me souviens que ce texte m'avait inspirée pour dessiner ma chambre



Répondre
L


un si beau texte !



F


L'absence impossible à combler... comme ce serait indécent que quelqu'un d'autre occupe sa place, son espace... Le vide le fait vivre...



Répondre
L


On entretient une relation exclusive avec l'absent...