Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

"L'île des esclaves" de Marivaux : un naufrage dans un lieu effroyable

Bac 2021 : Gazette vous propose une étude sur le thème de l’insularité qui est fondée sur L’île des esclaves, comédie de Marivaux, jouée pour la première fois en 1725. Le choix de l’île ne se comprend que comme prétexte à un questionnement sur l’homme et cette interrogation résulte d’une expérience limite de vie subie par les personnages : retour sur un naufrage et sur un lieu effrayant...

île, prétexte, ile aux esclaves, marivaux, étude, analyse

repère : thème de l'île : étude

Problématique

Le programme officiel du bac 2021 met à l'honneur L’île des esclaves, comédie de Marivaux, jouée pour la première fois en 1725. Ce sera pour nous l'occasion de poser la problématique de l'île, prétexte au questionnement à la fois sur la nature humaine et sur les rapports sociaux.

L'idée de l'île permet de susciter une réflexion sérieuse tout en la situant dans le genre littéraire d'une comédie avec un registre didactique. Nous envisagerons notre étude au travers de sept angles suivants : 

Aujourd'hui, nous verrons les deux premiers points, si vous le voulez bien.

Naufrage

L’épisode est effleuré en quelques mots : un vaisseau dans la mer démontée s’échoue sur une île. Un homme, Iphicrate et son esclave, Arlequin, se plaignent de leur abandon à une fin funeste et en viennent à envier la mort de leurs comparses :

« Nous sommes seuls échappés du naufrage ; tous nos camarades ont péri, et j’envie maintenant leur sort. » (Scène 1)

Mais ce sentiment de désespoir et d’abandon est de courte durée. Sur la plage, s’ils se découvrent les seuls survivants de l’expédition en mer, Iphicrate se force à envisager l’hypothèse de la survie des membres de la chaloupe à la mer qu’ils ont vu partir.

Les deux hommes se redressent et partent à leur recherche d’autant que le maître croit se situer sur une île effrayant où il ne fait pas bon vivre pour des personnes de sa qualité : l’île des esclaves.

« Quand nos pères, irrités de la cruauté de leurs maîtres, quittèrent la Grèce et vinrent s’établir ici, dans le ressentiment des outrages qu’ils avaient reçus de leurs patrons, la première loi qu’ils y firent fut d’ôter la vie à tous les maîtres (…), et conséquemment de rendre la liberté à tous les esclaves. » (Scène II)

L'espace

L’insularité chez Marivaux constitue une utopie, terme créé par Thomas More et qui signifie- étymologiquement un non lieu.

C’est donc une localisation imaginaire, prétexte à la critique sociale de la société du XVIIIe siècle dans ses rapports entre les puissants et leurs serviteurs. Habilement, l'auteur a situé le cadre de son action dans une autre époque, l’Antiquité grecque.

La notion d’espace développée dans cette comédie est clairement délimitée à la fois dans sa localisation et dans son imbrication avec la notion de temps.

L’auteur situe précisément le lieu de l’action sur une île grecque connue de tous les Athéniens. C’est une île est en effet redoutée : les citoyens grecs savent qu’elle a été constituée par d’anciens esclaves en opposition avec les lois d’Athènes.

Rescapé du naufrage, le maître Iphicrate n’a pas d’autre choix pour se rassurer que d’estimer à une « demi lieue » le premier point utile pour embarquer sur une chaloupe. Il sait que ses propres chances de survie sont minces s’il ne cherche pas un moyen pour quitter cette île au plus vite. (Scène 1)

Cette île constitue également un lieu clos duquel il est impossible de s’échapper.

La seule possibilité affichée est liée à une condition de temps : les maîtres recouvreront la liberté après avoir reçu des « cours d’humanité » dispensés sur place par les esclaves sur une période  de trois années (scène II).

Il est indiqué que toute tentative d’évasion entraînerait une aggravation des conditions de vie.

Ce lieu revêt donc un aspect que l’on peut qualifier de « carcéral ».

Les esclaves sont devenus les nouveaux maîtres de ce lieu hors du commun.

repère à suivre : le concept du temps et l'art de nommer

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article