Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Une littérature résiliente : sens et portée

La littérature résiliente nous invite à suivre, pour schématiser grossièrement, la destinée, d’un héros malheureux qui réussit.

 

litterature, résiliente, résilience, livres, romans, Dickens, Brontë, enfance blessée, traumatisme
Oliver Twist, Dickens, adaptation de R. Polanski

 

Repères : résilience : littérature résiliente

 

Dans l’article précédent, il a été question de définir la notion de résilience. Voyons aujourd’hui ce que la littérature résiliente peut nous offrir.

 
Roman

Dans le genre romanesque, il faut un personnage évoluant dans un milieu hostile. Mais cela ne suffit pas. Le héros doit être capable de surmonter les épreuves de la vie. Le patrimoine littéraire français, mais aussi étranger regorge de parcours étonnants ou admirables.

 

On pense à Oliver Twist de Dickens, à Jane Eyre de Charlotte Brontë, au comte de Monte-Cristo de Dumas.

 

Il ne sera évidemment pas question de dresser un catalogue qui s’avère par ailleurs impossible, mais d’analyser quelques illustrations de cette littérature résiliente au travers de quatre pistes de réflexion.

 

Plan

La littérature résiliente nous invite à suivre la destinée, pour schématiser grossièrement, d’un héros malheureux qui réussit. Il vous sera proposé l’analyse au travers des axes suivants :

Dans l’article suivant, nous débuterons par la question de l’attachement.

 

Repère à suivre : la question du lien dans une œuvre de résilience

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article