Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le père abusif (Molière)

Nous verrons la figure du père abusif, personnage récurrent dans les comédies de Molière et notamment dans Tartuffe où le père est particulièrement sous influence.

thème, père, tartuffe, sous influence, Molière

 

Repères : thème du père : présentation

Nous poursuivons notre présentation du père dans la littérature. C'est l'occasion de mettre en relief différentes figures du père, selon une gradation passant du "bon" père au père tyrannique selon l'ordre suivant :

Nous avons lu un extrait des Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand, nous verrons aujourd'hui la figure suivante, si vous le voulez bien, celle du père abusif, personnage récurrent dans les comédies de Molière.

Tartuffe

Orgon, père de famille respectable, vit sous l'ascendant de Tartuffe à qui il a promis sa fille. Son fils, Damis, cherche à l'alerter sur l'hypocrisie du faux dévot. S'ensuit la scène célèbre où l'aveuglement du père est à son comble puisqu'il décide de donner raison à son ami en déshéritant son fils ...

Un père sous influence

Orgon :
Paix, dis-je !
Je sais bien quel motif à l’attaquer t’oblige.
Vous le haïssez tous, et je vois aujourd’hui
Femme, enfants et valets déchaînés contre lui ;
On met impudemment toute chose en usage
Pour ôter de chez moi ce dévot personnage.
Mais plus on fait d’effort afin de l’en bannir,
Plus j’en veux employer à l’y mieux retenir,
Et je vais me hâter de lui donner ma fille
Pour confondre l’orgueil de toute ma famille.

Damis :
À recevoir sa main on pense l’obliger ?

Orgon :
Oui, traître, et dès ce soir, pour vous faire enrager.
Ah ! je vous brave tous et vous ferai connaître
Qu’il faut qu’on m’obéisse et que je suis le maître.
Allons, qu’on se rétracte, et qu’à l’instant, fripon,
On se jette à ses pieds pour demander pardon.

Damis :
Qui, moi ? de ce coquin, qui, par ses impostures...

Orgon :
Oh ! tu résistes, gueux, et lui dis des injures ?
Un bâton ! un bâton !
Un bâton ! un bâton ! (À Tartuffe)
Un bâton ! un bâton ! Ne me retenez pas.
(À son fils)
Sus, que de ma maison on sorte de ce pas,
Et que d’y revenir on n’ait jamais l’audace.

Damis :
Oui, je sortirai, mais...

Orgon :
Vite, quittons la place.
Je te prive, pendard, de ma succession
Et te donne, de plus, ma malédiction. »

Tartuffe, Molière, acte III, scène 5 http://fr.wikisource.org/wiki/Tartuffe_ou_l%E2%80%99Imposteur#Sc.C3.A8ne_6

repère à suivre : un père avaricieux 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 10/05/2011 09:47



J'adore Molière et encore plus sa pièce "Tartuffe", c'est très frais et drôle ! Que demander de plus ?


Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur cette pièce sur mon blog...


 


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Litteratus 10/05/2011 16:04



 !



Jean-Yves 20/08/2010 16:00



L'influence de l'entourage ou le peu de personalité(caractère) des parents(frères/soeurs) peuvent mettre en péril la cellule intra familiale.
Jean-Yves



Litteratus 20/08/2010 17:49



un équilibre fragile !



flora 12/06/2010 11:14



Exemple plus terrifiant que drôle de l'aveuglement total et de son prix, dû à l'habile manipulation... 



Litteratus 12/06/2010 11:49



Ce Tartuffe fait preuve d'habilité pour isoler sa proie...



Pascal 12/06/2010 10:19



C'est marrant ces pièces en vers, ai jamais pu m'y faire. a+ Lit



Litteratus 12/06/2010 11:41



Monsieur préfère la prose qu'il utilise avec brio !



lizagrèce 11/06/2010 21:27



Merci à Molière qui nous rappelle qu'il n'y a pas que les mères ...



Litteratus 12/06/2010 11:39



Les mères étaient assujetties à l'autorité du mari ! Heureusement qu'il y avait des servantes un peu rusées pour mettre de l'ordre dans la maisonnée.