Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

1517562228_32cdcde37e.jpg

 

Repères : Thème de la Mémoire

                   - l'étude du mois :  le possible recommencement d'une vie


Après avoir présenté les deux œuvres consacrées à l'amnésie dans le champ littéraire, débutons avec la pièce de théâtre d'Anouilh, le voyageur sans bagage.

****

Un ancien poilu de la Première Guerre Mondiale, totalement amnésique, a été retrouvé dans une gare de triage en 1918 et placé ensuite dans un asile pendant dix-huit années. Il est nommé, Gaston, puisqu'un tel homme ne peut pas vivre sans -au moins- un prénom.

 

Or, durant ces longues années, notre homme a reçu le versement régulier d'une pension militaire dont le montant le place désormais à la tête d'une petite fortune qui finit par aiguiser quelques appétits.

 

Ce cas inédit dans les annales médicales associant un capital de sympathie proportionnel à celui déposé en numéraire à la Banque pousse des milliers de familles à le reconnaître pour mari, père, frère...étant précisé que si ce premier conflit mondial a fait de nombreuses victimes humaines, il est également responsable de nombreuses disparitions de soldats.

 

Nous sommes donc en présence d'un soldat inconnu... vivant :

« Ainsi vous êtes un des cas les plus troublants de la psychiatrie ; une des énigmes les plus angoissantes de la Grande Guerre (...) » (1er tableau).


L'angoisse liée à la perte d'identité devient vite un mystère fiévreux qui gagne l'opinion publique laquelle se passionne pour le sort de ce soldat amputé ...de son passé.


Mais comment notre héros supporte-t-il cette pression exercée sur lui ? (à suivre)

 

Repères à suivre : Thème de la Mémoire

                                   - l'étude du mois : l'angoisse de la découverte de soi

Tag(s) : #Thème