Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Un fait divers sur l'eau (Alyosius Bertrand)

4056264982_380b432dcb.jpg

 

Après l'eau douce, mettons à l'honneur aujourd'hui une cité lacustre unique en son genre : Venise.


Associons ce lieu sublime à un fait divers sordide : paradoxe saisissant...


Voici un poème très étonnant qui nous narre un événement qui se déroule un soir sur l'eau, entre deux gondoles...

***

Le soir sur l'eau

 

"La noire gondole se glissait le long des palais de marbre, comme un bravo qui court à quelque aventure de nuit, un stylet et une lanterne sous sa cape.

Un cavalier et une dame y causaient d'amour : - " Les orangers si parfumés, et vous si indifférente ! Ah ! signora, vous êtes une statue dans un jardin !

- Ce baiser est-il d'une statue, mon Georgio ? pourquoi boudez-vous ? - Vous m'aimez donc ? - Il n'est pas au ciel une étoile qui ne le sache et tu ne le sais pas ?

- Quel est ce bruit ? - Rien, sans doute le clapotement des flots qui monte et descend une marche des escaliers de la Giudecca.

- Au secours ! au secours ! - Ah ! mère du Sauveur, quelqu'un qui se noie ! - Écartez-vous ; il est confessé" dit un moine qui parut sur la terrasse.

Et la noire gondole força de rames, se glissant le long des palais de marbre comme un bravo qui revient de quelque aventure de nuit, un stylet et une lanterne sous sa cape."


Gaspard de la nuit, Aloysius Bertrand (1807-1841)

source : http://fr.wikisource.org/wiki/Gaspard_de_la_nuit/%C3%89dition_1920/Le_Soir_sur_l%E2%80%99eau



 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

flora 13/07/2011 11:38



L'écriture elliptique contribue à rendre l'ambiance mystérieuse.



Litteratus 22/07/2011 21:36



Une perle ce poème !