Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Un changement radical de mode de vie (J. Dee)

4977858094_8d6c00d379.jpg

Repères : thème de la finance : l'étude 

Il a été précisé dans l'article précédent qu'Adam et Cynthia sont jeunes, beaux et sûrs d'eux-même. Adam entre dans un fonds de pension, Perini Capital, où il fait figure de repreneur potentiel. Sa vie est tournée vers le futur. Il se donne dix ans pour réussir, une éternité pour Cynthia qui sombre dans une dépression. Il voit dans le spectacle que lui renvoie sa femme l'aveu de son propre échec qui n'est évidemment nullement une option pour notre ambitieux. Il faut que quelque chose change dans l'ordonnancement de la vie du couple...

***

Élément déclencheur

C'est au cours d'une soirée de charité qu'un déclic se fait dans la tête d'Adam. Il y rencontre un jeune broker plein d'audace qui lui permet d'envisager, en une fraction de seconde, un partenariat immédiatement lucratif. Adam comprend l'importance du moment : « cette situation n'allait jamais se reproduire, cette permutation du hasard. Cela n'avait rien à voir avec le destin – le destin, c'était de la connerie. Il s'agissait des promesses d'un moment et de ce qu'on en faisait. Le tragique, c'étaient les promesses inexploitées. » (page 113)

Notre héros entend bien profiter de l'aubaine qu'il perçoit. Il ressent une décharge d'adrénaline devant l'immense champ du possible qui s'offre à lui. Il va en effet s'enrichir rapidement et déménager dans l'East End, symbole du chic et de la réussite. Le bonheur est là...

 

Des délits d'initiés

Dans la troisième partie du roman, on est invité à comprendre l'origine de la fortune d'Adam. Ce dernier tient à garder secrètes les manœuvres illicites auxquelles il se livre avec son comparse. Il se réfugie derrière un argument fallacieux qui consiste à indiquer qu'il joue en Bourse. Il passe pour être « un génie » de la finance. Cette explication vise à cacher le fait qu'il tire avantage des informations dont il a connaissance dans l'exercice de ses fonctions au sein de Perini Capital. Pour ce faire, il a besoin d'un minimum de complices avec lesquels il n'a aucun contact et qui sont habilement répartis sur le territoire.

Les précautions sont multiples : on prend des positions habilement sur des titres par l'intermédiaire de plusieurs prête-noms ; par prudence, les informations ne sont pas toujours justes ; on cache son argent dans un paradis fiscal avant de le dépenser avec une infinie discrétion : un véritable système se met en place pour échapper au contrôle de la SEC.

Adam n'a aucun scrupule à cet égard. Il considère que les affaires restent ouvertes :

« Il n'y avait pas de jeu à somme nulle dans le monde du capital-investissement : on créait de la richesse là où il n'y en avait pas avant, et, si les performances étaient assez bonnes, elle était sans aucune limite. » (page 142). Mais on ne joue pas à ce jeu sans la crainte d'être découvert....

 

Repères à suivre : l'étude : la création d'un fonds d'investissement (J. Dee)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article