Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié par Litteratus

 

 

Tous vieux… un jour !

La vieillesse, un sujet qui nous concerne tous…

Repères : thème de la vieillesse : l’éditorial

 

« Les vieux fous sont plus fous que les jeunes. »

La Rochefoucauld

Un sujet de société

A l’heure où le gouvernement réfléchit à la question de la fin de vie, la Gazette vous propose une nouvelle thématique consacrée à la vieillesse.

Quelle place laisserons-nous aux troisième et quatrième âges ? Cette question renvoie directement à l’état de solidarité entre les jeunes et les anciens.

On sait que beaucoup de progrès sont à faire en la matière. Ils sont liés au niveau de l’Etat à différentes difficultés notamment budgétaires.

Il reste que c’est sur le plan culturel que le bât blesse et il n’est pas de logique comptable et financière qui tienne. Il s’agit d’un déficit de bienveillance à l’égard des plus fragiles d’entre nous.

Pour quelles raisons ?

La vieillesse fait peur et nous renvoie à l’inéluctable que nous préférons occulter. C’est ce déficit de regard qui est au cœur de nos sociétés obsédées par la jeunesse et par le refus de vieillir.

La vieillesse est en effet mal perçue avec son cortège de maux qui restent bien certainement tabous dans nos sociétés.

Il est grand temps de poser sur nos Anciens, un regard bienveillant, le même que nous voudrions voir poser sur nous dans quelques années puisque nous deviendrons nous aussi vieux, un jour !

Il est grand temps de regarder la vieillesse dans ce qu’elle a de beau à nous offrir !

Ce mois-ci, soyons vieux, soyons fous !

 

Repères à suivre : le thème de la vieillesse : le sommaire

Commenter cet article

lizagrèce 06/05/2014 18:52

J'ai la chance de vivre dans un pays où les personnes âgées font partie intégrantes de la société ce qui fait que les vieux sont heureux et donc moins malades. Ici, pas (ou peu) de maisons de retraite, on meurt chez soi, ce qui est naturel. La maison de retraite est présentée comme un progrès alors que ce n'est qu'un mouroir aseptisé.