Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Si tu veux la paix, prépare la guerre...

 

Si tu veux la paix, prépare la guerre...

Repères : le thème de la guerre : l'éditorial

 

"Personne n'est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils." (Hérodote)

 

En dépit de cette citation, on peut affirmer que l'homme est pourtant bien assez fou pour préférer engager la guerre alors qu'il se révèle inapte à en prévoir son terme. Il appert des faits que l'homme n'a eu de cesse d'attiser le feu qui conduit à une escalade de provocations, puis au déchaînement de la violence. Il a cherché dans le même temps à en dénoncer ses méfaits.

 

L'histoire humaine est faite de ce double phénomène d'attraction-répulsion qui nous lie tous les uns aux autres, par-delà les siècles. Les conflits armés ont ainsi noirci les pages de nos livres d'histoire laquelle se délectait alors à enseigner la liste, rarement exhaustive, des traités et des batailles. 

 

Pour limiter le nombre de conflits, on a invoqué le fameux adage, si tu veux la paix, prépare la guerre. La dissuasion est apparue comme le meilleur moyen d'empêcher les mécanismes de violence. Il reste que l'union des intérêts économiques a permis à l'Europe de connaître la paix depuis plus de soixante ans...

 

Le champ littéraire

À côté de l'histoire, la philosophie avec notamment l'opus de Kant intitulé Vers la paix perpétuelle a cherché à trouver des causes et des remèdes à cette appétence pour les conflits meurtriers. Mais c'est bien la littérature qui a réussi de manière flamboyante à éveiller les consciences en faisant entrer dans son champ d'action cette « passion » de l'homme pour la guerre pour la dénoncer le plus souvent.

 

On ne compte plus le nombre d'œuvres issues de différents registres, dramatiques, poétiques ou romanesques qui ont pris appui sur la guerre pour faire naître des chef d'œuvres polémiques ou sensibles.

 

La Gazette Littéraire vous propose durant ce mois de janvier d'entrer dans cette part sombre de l'humanité et de voir pourquoi nous sommes tous frères au travers des conflits et des haines.

 

C'est décidé, ce mois-ci, intéressons-nous à la guerre pour mieux savourer l'art de la...paix !

 

Repères à suivre : le thème de la guerre : le sommaire

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article