Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié par Litteratus

Que trouve-t-on derrière une porte ?

 

  La fonction symbolique de la porte

 

Repères : thème de la porte : l'étude


Un symbole...

Que trouve-t-on derrière une porte ? L'intimité d'un lieu clos, un monde inconnu, un secret révélé. On y côtoie la peur ou l'effroi tout autant que la joie. Les exemples demeurent nombreux dans la littérature. On pense à Alice aux Pays des Merveilles* ; on évoque Dante**, les contes des Mille et une nuits. On peut également parler de la clôture du couvent séparant la duchesse de Langeais*** de son ancien amant. La littérature s'est ainsi intéressée à ce sujet fécond dépassant le simple côté fonctionnel pour évoquer un rite de passage entre deux états, deux mondes, deux univers distincts. C'est cette fonction symbolique qui nous occupera, si vous le voulez bien, dans le cadre de cette modeste étude. Comme à son habitude, la Gazette a procédé à un choix d'ouvrages, l'un classique, l'autre contemporain pour étayer son argumentation.

 

Présentation des deux lectures

C'est ainsi qu'il vous sera proposé de lire durant les prochains articles deux œuvres singulières. Il s'agit de :

Il s'agit de romans qui mettent au cœur de leur narration cette fonction emblématique de la porte au travers d'un cercle familial. Il reste que ces livres n'ouvrent pas sur les mêmes lieux, la paisible Normandie pour le premier, la ville bruyante de Naples pour le second.


Nous voici en effet devant deux récits bien différents que nous présenterons brièvement dans l'article suivant avant d'entamer notre étude proprement dite...

 

*Lewis Caroll

**la divine comédie

*** La duchesse de Langeais, Balzac

 

repères à suivre : l'étude : présentation des deux romans (Gide/Gaudé)

Commenter cet article