Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le balisage des récits par la fonction de la porte (Gide/Gaudé)

 

porte-15.jpg

La fonction de la porte : le balisage du récit

Repères : thème de la porte : l'étude

Il a été présenté dans l'article précédent les deux livres, objets de notre étude. Il s'agit de :

- La porte étroite d'André Gide, roman publié en 1909,

- La porte des Enfers de Laurent Gaudé, roman publié en 2008.

Présentons brièvement ces ouvrages avant de circonscrire le sujet précis de notre argumentation.

***

Le huis clos familial chez Gide

Le roman d'André Gide met en scène un huis clos familial qui tourne au tragique. Deux cousins s'aiment tendrement mais le rigorisme religieux sera la source de leur désamour. Une sévère critique de l'interprétation rigide des textes bibliques fait de ce roman, aux relents autobiographiques, une satire du religieux et de la vertu tout comme l'Immoraliste incarne l'exact contraire. Ce roman est en effet à replacer dans ce contexte précis d'une œuvre double en miroir. L'un éclaire l'autre. Il vous sera proposé pour plus de commodité de découvrir deux analyses de cette première œuvre :

http://www.gidiana.net/DOSSIERS_CRITIQUES/CRIT_PORTE_ETROITE/Fawcett_PE2.html

http://www.cairn.info/revue-poetique-2005-1-page-115.htm

La vengeance familiale

Le roman de Laurent Gaudé nous renvoie pour sa part à une sombre vengeance qui lie deux générations d'une même famille dévastée par la perte d'un enfant. Il vous sera proposé de retrouver l'entretien de l'auteur lui-même qui revient sur l'écriture de son œuvre.

http://www.evene.fr/livres/actualite/interview-laurent-gaude-porte-enfers-tsongor-1611.php

 

Le balisage du récit par la fonction de la porte

La Gazette entend -quant à elle- circonscrire son étude aux repères évidents posés par les deux auteurs dans leur récit. On peut parler d'un véritable balisage de la narration par cette entremise. On comprend dans ces œuvres que les choses ne seront plus jamais les mêmes une fois le seuil franchi. La vie prend un autre cours...

Il sera en outre mis en évidence par le biais de la thématique de la porte le rôle de séquençage des évènements. Nous verrons qu'il n'existe pas comme le nom des deux romans l'indique, une porte, mais différentes portes qui constituent le nœud du récit. Il sera mis en évidence qu'une porte ouvre progressivement sur une autre, le récit s'emboite, s'enchâsse magnifiquement.

La narration prend enfin un tour irréversible ; les personnages sont précipités dans des évènements qui les dépassent.

Pénétrons désormais dans l'univers de ces deux romans, si vous le voulez bien, par la porte...

Il sera précisé que les références textuelles seront données dans la bibliographie à la fin du dossier.

 

Repères à suivre : thème de la porte : l'étude : dans l'intimité des lieux clos ( Gide)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article