Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Portrait de femme : la femme publique (Promenades dans Londres, Flora Tristan)

5262011911_d7bc34f2fe.jpg

 

Repère: le thème de la femme

Dans le cadre de notre thématique dédiée aux femmes, il convient d'aborder le cas de la prostituée dont le portrait sous la plume d'une femme écrivain ne manque pas d'intérêt. 

Découvrons un extrait du récit de Flora Tristan découvrant le phénomène sordide de la prostitution féminine dans les rues de Londres au XIXème siècle : une dénonciation d'un avilissement.

Mais le ton, passablement vif,  n'est pas à la tendre compassion...

***

"Je ne saurais comprendre la fille publique ! S'abdiquant elle-même ! Annihilant et sa volonté et ses sensations -livrant son corps à la brutalité et à la souffrance -et son âme au mépris !- La fille publique est pour moi un impénétrable mystère... Je vois dans la prostitution une folie affreuse, ou elle est tellement sublime que mon être humain n'en peut avoir conscience. -Braver la mort n'est rien ; -mais quelle mort affronte la fille publique ! -Elle s'est fiancée à la douleur, vouée à l'abjection ! -Tortures physiques incessamment répétées, -mort morale de tous les instants ! Et -mépris de soi-même !!! "

Promenades dans Londres, chapitre 8, Flora Tristan, éd Delloye (1840)

 

Repère à suivre: la femme travestie 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lizagrèce 13/05/2011 22:26



Pas beaucoup de compassion en effet pour le plus vieux métier du monde qui ne devrait  pas attirer le mépris des autres d'autant que rares sont les vocations. La misère est souvent la cause



Litteratus 15/05/2011 18:14



C'est aussi un sentiment de révolte envers ce qu'elle voit...



flora 13/05/2011 09:40



Quand je pense que certains écrivains, de nos jours encore, font l'éloge de la prostitution et prônent l'ouverture des maisons closes!...



Litteratus 13/05/2011 20:10



Qui lancera l'idée d'une éducation des garçons sur l'inaliénabilité du corps féminin ?



lyly 13/05/2011 07:14



Bonjour L


C'est un regard froid mais plein de bon sens aussi


Belle journée, Lyly



Litteratus 13/05/2011 20:07



Le regard d'une femme libre...