Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Lorsque les mathématiques s'associent à la littérature : l'objet de l'étude

 

 

Lorsque les mathématiques s'associent à la littérature : l'objet de l'étude

Repères : thème des mathématiques : l'étude


résumé : Il a été indiqué dans l'article précédent que les souvenirs de cours de mathématiques fourmillent dans les œuvres littéraires. En outre, certains auteurs se sont nourris d'une conception géométrique du monde pour asseoir leurs œuvres. Il a été ainsi indiqué que les mathématiques peuvent donc clairement « se dissoudre » dans la littérature. Voyons aujourd'hui comment les mathématiques peuvent s'associer à la littérature. Précisons l'objet de la présente étude...


***

 

Le plan de l'étude

Dans le cadre de cette modeste étude, il vous sera proposé de vous intéresser au point de jonction entre la littérature et les mathématiques. Pour cela, deux pistes seront ainsi mises en avant. Nous nous intéresserons tout d'abord à l'Oulipo, l'ouvroir de la littérature potentielle, créé en 1960 réunissant des écrivains et des mathématiciens de toutes les nationalités. Nous verrons l'objet initial de leurs recherches au travers de deux figures emblématiques du cercle de travail, Raymond Queneau et de Georges Perec, avant d'aborder les enjeux actuels de ce mouvement.


Dans un deuxième temps, nous nous intéresserons aussi à la levée (ou non) de mystères littéraires à l'épreuve des mathématiques...

 

 

Les mystères insondables de la littérature

Il existe parfois autour d'œuvres littéraires des mystères insondables qui participent à son engouement. Chacun de nous aime ainsi comprendre la genèse d'un livre qui nous a plu particulièrement sans que nous puissions totalement y parvenir. D'éminents spécialistes disposent d'une expertise particulière qui permettent de dresser les contours d'une œuvre. Pour ce faire, ils se fondent sur :

  • l'exégèse des textes,
  • l'intertextualité,
  • la recherche et l'étude des documents de travail de l'auteur,
  • sa correspondance,
  • les publications ou écrits des contemporains de l'écrivain,
  • les données historiques propres au temps considéré etc...

 

Ils procèdent de manière scientifique avec un foisonnement de sources -croisées- qui permettent de comprendre la portée d'une œuvre. Mais il arrive qu'en dépit de toute cette somme de travail, des mystères ou des ambiguïtés demeurent parfois, conduisant ainsi à des controverses.

Il vous sera proposé dans la deuxième partie de cette étude de découvrir des controverses autour de la paternité des œuvres de William Shakespeare, d'une part et de Molière, d'autre part. Nous verrons avec intérêt le rôle que les statistiques peuvent jouer en la matière.


Nous débuterons, si vous le voulez bien, par la présentation de l'Oulipo.

 

repères à suivre : l'étude : présentation de l'Oulipo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article