Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

L'ouvrier (Zola)

Le thème du travail dans la littérature nous renvoie aussi à la condition ouvrière dont elle a rendu compte.

thème, travail, livres, littérature, ouvrier, classe, ouvrière

Repères: thème du travail: les tourments et les joies du métier (3) 

La condition ouvrière

La Gazette ne pouvait pas omettre de parler de la condition ouvrière qui a connu bien des tourments au  cours du XIXème siècle conduisant à de nombreux conflits du travail.

Zola

La Gazette vous propose de relire un extrait intense où l'on assiste à une confrontation entre des grévistes et les forces de l'ordre : la tension est à son paroxysme...

*****

« Le travail n’avait repris nulle part. Au contraire, la grève s’était aggravée : Crèvecœur, Mirou, Madeleine arrêtaient l’extraction, comme le Voreux ; Feutry-Cantel et la Victoire perdaient de leur monde chaque matin ; à Saint-Thomas, jusque-là indemne, des hommes manquaient. C’était maintenant une obstination muette, en face de ce déploiement de force, dont s’exaspérait l’orgueil des mineurs. Les corons semblaient déserts, au milieu des champs de betteraves. Pas un ouvrier ne bougeait, à peine en rencontrait-on un par hasard, isolé, le regard oblique, baissant la tête devant les pantalons rouges. Et, sous cette grande paix morne, dans cet entêtement passif, se butant contre les fusils, il y avait la douceur menteuse, l’obéissance forcée et patiente des fauves en cage, les yeux sur le dompteur, prêts à lui manger la nuque, s’il tournait le dos. La Compagnie, que cette mort du travail ruinait, parlait d’embaucher des mineurs du Borinage, à la frontière belge ; mais elle n’osait point ; de sorte que la bataille en restait là, entre les charbonniers qui s’enfermaient chez eux, et les fosses mortes, gardées par la troupe. »

Zola, Germinal,VI partie, wikisource

Repère à suivre: Le commerçant enrichi (Mainard) 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martine 10/03/2010 16:27


Je ne suis pas d'accord avec Liza. Je pense qu'il y a des racines profondément accrochées et qui ne demandent qu'à ressortir de terre...


LITTERATUS 10/03/2010 18:35


la parole est à Liza !


Jean-Yves 10/03/2010 14:36


On fait des découverte étonnante sur le Net, il y a ici : http://www.livresse.com/Livres-enligne/germinal/01-1germinal.shtml quelques livres de zola en ligne !!!!

Jean-Yves



LITTERATUS 10/03/2010 18:33


Wikisource remplit lui aussi bien son office !


lizagrèce 09/03/2010 23:05


Les conflits perduent mais la classe ouvrièr a quasiment disparue en Occident avec sa culture aussi .


LITTERATUS 10/03/2010 08:06


La mutation de l'économie française au détour des années 1970 et suivantes...


Pascal 09/03/2010 21:01


Les 35 heures, ils les faisaient en 3 jours ! a+


LITTERATUS 10/03/2010 08:01


la condition ouvrière au XIXème siècle !


lyly 09/03/2010 17:37


Bonsoir L

Incontournable Zola bien sûr pour un tel sujet !

J'oserais te dire que je n'ai pas aimé le lire, il n'y a que le film avec Renaud qui

m'a fait mieux cerner l'époque, le lieu, les gens !

Sans doute faut-il attendre le moment adéquat pour qu'un livre nous touche...

Merci pour ce partage, bonne soirée, bisous, Lyly


LITTERATUS 09/03/2010 18:22


Des rencontres décisives arrivent malgré nous !