Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Les soins du corps : l'hygiène (Baudelaire)

 

 

Les soins du corps : l'hygiène (Baudelaire)

De l'art de ne pas tomber malade

 (repères : le thème du corps : introduction)

 

Après le bain de mer, voyons les soins à apporter au corps. L'hygiène n'est pas qu'une simple notion de propreté ; cela signifie étymologiquement l'art de ne pas tomber malade. C'est effectivement tout un art si l'on songe à l'environnement microbien dans lequel nous évoluons tous les jours...


La toilette revêt donc un caractère impératif même si l'usage du savon peut varier selon les mœurs des pays, les statistiques publiées sur ce point chaque années en France sont assez effrayantes !


Des histoires belges

Prenons le cas -pour changer- d'une contrée voisine, la Belgique. Et voyons le sujet du recueil des mœurs rédigé par Baudelaire véritable, épigramme contre les Belges auxquels il reprochait l'accueil plutôt froid de ses œuvres.


Voici donc un texte rarement lu, ironique et évidemment de totale mauvaise foi.


La malice de Baudelaire ou les histoires belges au 19ème siècle...

 

***

 

 

La Propreté belge

« Bains ». — J’entre et demande un bain. Alors le maître
Me regarde avec l’œil d’un bœuf qui vient de paître,
Et me dit : « Ca n’est pas possible, ça, sais-tu,
Monsieur ! » — Et puis, d’un air plus abattu :
« Nous avons au grenier porté nos trois baignoires. »

J’ai lu, je m’en souviens, dans les vieilles histoires,
Que le Romain mettait son vin au grenier ; mais,
Si barbare qu’il fût, ses baignoires, jamais !
Aussi, je m’écriai : « Quelle idée, ô mon Dieu ! »

Mais l’ingénu : « Monsieur, c’est qu’on venait si peu ! »

 

Amœnitates belgicæ, Charles Baudelaire


http://fr.wikisource.org/wiki/La_Propret%C3%A9_belge

 

Repères à suivre : thème du corps : sa fragilité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article