Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Les chimères (Nerval)

 

 

Les chimères (Nerval)

 

« Tout est sensible »

(Repères : thème de l'illusion : présentation)


Après avoir vu la dissimulation par le port d'un masque, ingrédient nécessaire de l'illusion, pénétrons enfin ensemble dans le domaine de la chimère.

 

Ce mot renvoie à un auteur célèbre, Gérard de Nerval. La Gazette vous propose de découvrir ce que constitue la chimère dans l'esprit de ce poète du XIXème siècle.


Une interpellation de l'homme nous saisit dans le poème qui est soumis aujourd'hui à votre lecture. L'homme vit dans l'illusion de connaître le monde. Le poète est là pour le rappeler à plus de modestie.


« Tout est sensible », une nouvelle définition de la vie ?

***

 

 

VERS DORÉS

 

Eh quoi ! tout est sensible !
Pythagore.

Homme, libre penseur ! te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose ?
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l’univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant :
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose ;
Un mystère d’amour dans le métal repose ;
« Tout est sensible ! » Et tout sur ton être est puissant.

Crains, dans le mur aveugle, un regard qui t’épie :
À la matière même un verbe est attaché…
Ne la fais pas servir à quelque usage impie !

Souvent dans l’être obscur habite un Dieu caché ;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s’accroît sous l’écorce des pierres !

 

Les chimères, Nerval

 

http://fr.wikisource.org/wiki/Vers_dor%C3%A9s_%28Nerval%29



Repères à suivre : la présentation :  l'inspiration, dédaigneuse chimère

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean d'Espinoy 13/10/2012 19:42


Belle initiative et belle réalisation, bravo!

Litteratus 14/10/2012 18:48



merci à vous !