Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Les blessures du corps (Rimbaud)

Les blessures du corps (Rimbaud)

Blessures du corps

(repères : thème du Corps : présentation générale)

 

Il existe bien des blessures qui peuvent meurtrir le corps de l'homme. Des petits bobos (mal aux dents) aux vraies blessures parfois mortelles.

 

Le poème d'anthologie qui vous est proposé aujourd'hui nous présente la mort sous l'aspect d'un sommeil bienheureux.

 

La chute finale est terrible...

 

LE DORMEUR DU VAL


C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

7 octobre 1870.

Arthur Rimbaud

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Dormeur_du_val

 

Repères : thème du Corps : le corps supplicié

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

flora 12/03/2012 17:44


Le grand art de Rimbaud pour nous ménager le choc! 

Litteratus 12/03/2012 21:23



Et quel choc !



Michel Cristofol 12/03/2012 10:04


Les prémices d'une superbe langue poétique unissant révolte existencielle et révolte esthétique !

Litteratus 12/03/2012 21:22



Un ton en effet faussement candide...



lizagrèce 11/03/2012 17:22


C'est un des plus beaux poèmes que l'on ait jamais écrit contre  la guerre


http://maisondeliza.over-blog.fr

Litteratus 11/03/2012 19:19



la chute finale est bouleversante !