Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le Tour de France : Fénelon et le Périgord Noir (Télémaque)

Le Tour de France littéraire se poursuit avec le Périgord noir et Fénelon connu pour ses traités pédagogiques et son œuvre la plus connue, Télémaque. Le château de Fénelon vous fait connaître la personnalité de cet écrivain du XVIIe siècle.  

fenelon, chateau, perigord, ecrivain, tour de france

 

Repères : Tour de France: Fénelon et le Périgord Noir

Dans l'article précédent, nous étions à Périgueux avec Jacquou le Croquant d'Eugène le Roy, aujourd'hui nous nous enfonçons plus dans les terres du Périgord noir.

Fénelon

Surplombons ensemble la vallée de la Dordogne en compagnie d'un écrivain célèbre, Fénelon.

Homme d'Église et écrivain, il est né en 1651 dans la demeure familiale de Dordogne avant de connaître la gloire avec ses traités pédagogiques avant de connaître la disgrâce et de mourir à Cambrai en 1715.

Château de Fénelon

Découvrons donc le château de Fénelon situé à Sainte-Mondane à 17 kilomètres de Sarlat.

Le château de Fénelon vous fait connaître la personnalité de cet écrivain du XVIIe siècle.  Les lieux imposants méritent vraiment le détour...

Télémaque

Relisons un extrait du fameux Télémaque, ouvrage retraçant l'épopée d'un fils à la recherche de son père. Ce père, c'est bien sûr Ulysse !

"Calypso ne pouvait se consoler du départ d'Ulysse. Dans sa douleur, elle se trouvait malheureuse d'être immortelle. Sa grotte ne résonnait plus de son chant: les nymphes qui la servaient n'osaient lui parler. Elle se promenait souvent seule sur les gazons fleuris dont un printemps éternel bordait son île : mais ces beaux lieux, loin de modérer sa douleur, ne faisaient que lui rappeler le triste souvenir d'Ulysse, qu'elle y avait vu tant de fois auprès d'elle. Souvent elle demeurait immobile sur le rivage de la mer, qu'elle arrosait de ses larmes; et elle était sans cesse tournée vers le côté où le vaisseau d'Ulysse, fendant les ondes, avait disparu à ses yeux. Tout à coup elle aperçut les débris d'un navire qui venait de faire naufrage, des bancs de rameurs mis en pièces, des rames écartées çà et là sur le sable, un gouvernail, un mât, des cordages flottants sur la côte, puis elle découvre de loin deux hommes, dont l'un paraissait âgé; l'autre, quoique jeune, ressemblait à Ulysse. Il avait sa douceur et sa fierté, avec sa taille et sa démarche majestueuse. La déesse comprit que c'était Télémaque, fils de ce héros. Mais, quoique les dieux surpassent de loin en connaissance tous les hommes, elle ne put découvrir qui était cet homme vénérable dont Télémaque était accompagné: c'est que les dieux supérieurs cachent aux inférieurs tout ce qu'il leur plaît; et Minerve, qui accompagnait Télémaque sous la figure de Mentor, ne voulait pas être connue de Calypso. Cependant Calypso se réjouissait d'un naufrage qui mettait dans son île le fils d'Ulysse, si semblable à son père. Elle s'avance vers lui; et sans faire semblant de savoir qui il est: D'où vous vient, lui dit-elle, cette témérité d'aborder en mon île? Sachez, jeune étranger, qu'on ne vient point impunément dans mon empire. Elle tâchait de couvrir sous ces paroles menaçantes la joie de son cœur, qui éclatait malgré elle sur son visage."

Les aventures de Télémaque, Fénelon,

Gutenberg:  http://www.gutenberg.org/files/30779/30779-h/30779-h.htm

repère à suivre : François Mauriac et Malagar 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves 03/11/2010 11:43



Il m'est souvent arrivé de retenir mes larmes, que ce soit de joie ou de tristesse...
Aujourd'hui, il m'aarive de pleurer pour un rien, quand les vanes s'ouvrent c'est difficile de les arrêter. si bien que je ne sais plu si je pleure de joie ou de tristesse.
Jean-Yves



Litteratus 03/11/2010 18:43



Je suis sûre que tu te sens léger après l'épanchement de ton cœur !



lizagrèce 11/07/2010 17:15



Je n'avais pas pensé à relier les rivages de la Mer Egée à la Dordogne ... Comme quoi la littérature permet toutes les fantaisies géographiques



Litteratus 11/07/2010 19:16



Ce sont les Vacances !



lyly 11/07/2010 10:28



Bonjour L


Un joli retour dans une histoire que j'ai adoré découvrir il y'a déjà...


bien longtemps


Très bon dimanche, bises, Lyly


 



Litteratus 11/07/2010 12:03



mais non c'était.. hier !



Pascal 11/07/2010 10:15



 'Les Aventures de Télémaque (sera) considéré comme une
critique de la politique de Louis XIV. L'influence littéraire de ce roman fut considérable
pendant plus de deux siècles.' Ben j'aurais pas cru ... bravo Fénélon ! A+ Lit et bon Dimanche au soleil.



Litteratus 11/07/2010 12:02



Tu m'épates....