Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le thème de la foi dans la littérature : entre tourments et erreurs (9)

 

4986684333_55284f9962.jpg

 

Les actions sociales

(repères : thème de l'esprit : l'étude)

 

Après avoir découvert les traits de la pharisienne, examinons son terrain d'élection.  

***

Affichant des sentiments religieux rigoristes qui la conduisent naturellement à jouer un rôle prépondérant dans la vie diocésaine de Bordeaux, « Madame Brigitte » conduit les actions sociales d'une main de maître, s'arrogeant le droit d'exercer un ascendant considérable sur des êtres fragiles.

 

Pétrie de certitudes, elle ne craint pas de semer le doute chez autrui, s'interpose avec un naturel déconcertant dans des projets de mariages, donne de la consistance aux rumeurs, obtient auprès des autorités compétentes des sanctions injustifiées avec une bonne conscience insolente.

 

Mais de quelle manière cette femme de foi peut-elle justifier ses actes inqualifiables ?

 

La réponse se formule : « Brigitte Pian prêtait-elle au Père qui est au ciel, les complications et les détours de sa propre nature. » (page 44).

 

On sent néanmoins que la pharisienne va être amenée à se retourner sur ses pas et à analyser ses actes …

 

repères à suivre : l'étude : Le thème de la foi dans la littérature : entre tourments et erreurs (10)

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 25/11/2010 22:40



Comme beaucoup des personnages de Mauriac cette Pharisienne est d'une grande violence



Litteratus 26/11/2010 19:47



Terrible !



Cat 25/11/2010 11:40



La rédemption se profile!


Peut-être que le pire dans la vie ce sont les certitudes, de plus en plus j'essaie de ne plus dire "je suis certaine que..." mais c'est un exercice difficile...



Litteratus 25/11/2010 18:33



Je te suis totalement : on a bien tous quelque chose de "pharisien", si on cherche bien...



flora 25/11/2010 10:32



Le Père en question a bon dos...



Litteratus 25/11/2010 18:32



Cela justifie ses décisions calamiteuses...



lyly 25/11/2010 06:09



Re-coucou L


Voilà ce qui est le pire, je pense. Vivre sans jamais se remettre en question en


pensant que nos actes, nos dires sont paroles d'évangile


Bises, Lyly  



Litteratus 25/11/2010 18:30



Elle s'octroie le droit d'appliquer aux autres des prescriptions qu'elle a mal comprises...