Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le thème de la foi dans la littérature : entre tourments et erreurs (7)

 

4905612068_f3e047df68.jpg

 

La réconciliation d'un être avec soi-même

(repères : thème de l'esprit : l'étude)


Résumé : Le journal d'un curé de campagne de Georges Bernanos retrace l'existence solitaire d'un prêtre plongé dans les ténèbres de la foi. Dans le cadre de l'exercice de sa mission pastorale, il est amené à rencontrer la femme d'un notable du pays avec laquelle il aura une conversation décisive  : la comtesse souffre d'une grande détresse et s'en ouvre au prêtre. Ce dernier trouve les mots utiles pour la délivrer de cette souffrance.

***

 

A l'issue de cet entretien décisif, la comtesse réconciliée avec elle-même témoignera, de manière bouleversante, du bienfait de l'action de cet homme de foi :

«Monsieur le curé, je ne vous crois pas capable d'imaginer l'état dans lequel vous m'avez laissée (…) Le souvenir désespéré d'un petit enfant me tenait éloignée de tout, dans une solitude effrayante, et il me semble qu'un autre enfant m'a tirée de cette solitude. J'espère ne pas vous froisser en vous traitant ainsi d'enfant ? (...) » (page195).

 

Mais l'œuvre va prendre alors un tour imprévu et dramatique : le décès de la comtesse.

 

L'heure des comptes

Jugé responsable par le mari de la défunte, le curé de campagne, parfaitement incompris, doit rendre des comptes à sa hiérarchie...

 

Il quittera sa paroisse avant d'apprendre que la maladie lui laisse peu de temps à vivre...

 

Le journal d'un curé de campagne ou l'existence féconde d'un être authentique, aborde les thèmes universels de la destinée humaine et constitue un des chefs d'œuvre de notre patrimoine littéraire.

 

Ce destin hors du commun tranche cruellement avec celui de la pharisienne décrite par Mauriac.


Repères à suivre : l'étude : le thème de la foi dans la littérature : entre tourments et erreurs (8) )

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cat 23/11/2010 15:47



Elle est peut-être morte mais il l'a délivrée juste avant d'un grand poids, il a fait son job!


On sent à travers tous ces articles ta passion de ce que je pressens comme un chef-d'oeuvre. Je le note pour mes prochains achats d'occas. chez Gibert...


Merci de nous donner ainsi l'envie. 



Litteratus 24/11/2010 17:23



J'ai une affection débordante pour ce livre qui nous livre les tourments de la destinée humaine sous un jour très particulier, lumineux en définitive !



lyly 23/11/2010 06:17



Bonjour L


Après ce résumé, j'ai très envie de le lire !


Alors, Merci à toi


Belle journée, bises, Lyly



Litteratus 23/11/2010 14:57



C'est un livre d'une humanité bouleversante et d'une grâce inouïe !



flora 22/11/2010 12:10



Je me disais au passage que les curés d'antan remplaçaient parfois les psys...



Litteratus 22/11/2010 18:36



Bien vu !