Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Le théâtre représentation du monde (Shakespeare)

 

2997845504_23320df621.jpg

 

Et si le théâtre représentait le monde par sa forme circulaire ?

Un exemple célèbre vous est présenté aujourd'hui : le théâtre du Globe à Londres.

Situé sur le bord de la Tamise, ce dernier, construit tout en bois, fut fondé en 1599 en prenant une forme octogonale.

Shakespeare en fut un actionnaire (sic) avec de nombreuses personnes appartenant à la troupe dramatique du théâtre.

C'est en 1613 que le théâtre brûla à la suite d'un incendie. Il fut reconstruit.

Le texte qui vous est proposé (traduction et texte original) fait une allusion directe à ce théâtre en forme de « Wooden O », le O en bois littéralement, c'est à dire la scène circulaire en bois.

***

"LE CHOEUR.

 Oh! si j'avais une muse de feu qui pût s'élever jusqu'au ciel le plus brillant de l'invention! un royaume pour théâtre, des princes pour acteurs, et des monarques pour spectateurs de cette sublime scène, c'est alors qu'on verrait le belliqueux Henri, sous ses traits naturels, avec la majesté du dieu Mars, menant en laisse, comme des limiers, la famine, la guerre et l'incendie qui ramperaient à ses pieds, pour demander de l'emploi. Mais, pardonnez, indulgente assemblée; pardonnez à l'impuissance du talent, qui a osé, sur ces planches indignes, exposer à la vue un objet si grand. Cette arène à combats de coqs peut-elle contenir les vastes plaines de la France? pouvons-nous entasser dans cet O de bois tous les milliers de casques qui épouvantèrent le ciel d'Azincourt? Pardonnez, si un chiffre si minime doit représenter ici, sur un petit espace, un million. Permettez que, remplissant l'office des zéros dans cet énorme calcul, nous fassions travailler la force de votre imagination. Supposez qu'en ce moment, dans l'enceinte de ces murs, sont enfermées deux puissantes monarchies, dont les fronts levés et menaçants, l'un contre l'autre opposés, ne sont séparés que par l'Océan, étroit et périlleux: réparez par vos pensées toutes nos imperfections: divisez un homme en mille parties; et voyez en lui une armée imaginaire: figurez-vous, lorsque nous parlons des coursiers, que vous les voyez imprimer leurs pieds superbes sur le sein foulé de la terre. C'est à votre pensée à orner en ce moment nos rois; qu'elle les transporte d'un lieu dans un autre, qu'elle franchisse les barrières du temps, et resserre les événements de plusieurs années dans la durée d'une heure. Pour suppléer aux lacunes, souffrez qu'un choeur complète les récits de cette histoire: c'est lui qui, dans cet instant, tenant la place du prologue, implore votre attention patiente, et vous prie d'écouter et de juger la pièce avec indulgence."

 Prologue de Henri V, Shakespeare, traduction François Pierre Guillaume Guizot, 1787-1874

http://ibiblio.org/pub/docs/books/gutenberg/2/6/7/6/26762/26762-h/26762-h.htm

 

 

"(…) Can this cockpit hold

The vasty fields of France? Or may we cram

Within this wooden O the very casques

That did affright the air at Agincourt?

O, pardon! since a crooked figure may

Attest in little place a million

 And let us, ciphers to this great accompt,

On your imaginary forces work

Suppose within the girdle of these walls

Are now confin'd two mighty monarchies,

Whose high upreared and abutting fronts

The perilous narrow ocean parts asunder.

Piece out our imperfections with your thoughts:

  Into a thousand parts divide one man,

And make imaginary puissance;

 Think, when we talk of horses, that you see them

 Printing their proud hoofs i' th' receiving earth;

For 'tis your thoughts that now must deck our kings,

Carry them here and there, jumping o'er times,

 Turning th' accomplishment of many years

Into an hour-glass; for the which supply,

Admit me Chorus to this history;

Who prologue-like, your humble patience pray

Gently to hear, kindly to judge, our play. Exit"

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 28/07/2011 18:15



Qu'il soit en amphithéâtre ou sur une scène dite "à l'italienne" quand le texte est bon et les acteurs excellents , le théâtre sera toujours applaudi.


http://maisondeliza.over-blog.fr



Litteratus 29/07/2011 18:11



j'aime néanmoins la particularité de ce "wooden O" !