Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié par Litteratus

 

Le mythe : où il est question de rien et de tout…

 

« Le mythe est le rien qui est le tout. » (Pessoa)*

Repères : thème des mythes : présentation

Le mythe du déluge

Dans l’article précédent, nous avons abordé la définition extensive du mythe. Venons-en si vous le voulez bien, à la présentation d’un mythe marquant.

Pour reprendre la citation de l’auteur portugais, Pessoa, nous avons besoin de rien pour en faire un tout.

Le rien se comprend dans son sens premier, sur un récit évidemment non historique.

Pour ce faire, nous choisirons le même mythe repris dans des cultures différentes. Il s’agit du mythe du déluge, celui de la terre dévastée par les eaux.


Le rien  noté par Pessoa s’illustre également dans son second sens, par cette volonté d’anéantissement et d’annihilation de la population terrestre sous quelques exceptions près.

Il reste surtout que ce rien a engendré chaque fois une civilisation qui s’est bâtie précisément à partir de récit pour se penser un passé mythique…


Trois traditions

C’est ainsi que nous examinerons dans les articles à venir sous trois angles chronologiques :

 

 

 *poème Ulysse

 

 

 

Repères à suivre : Le mythe mésopotamien du déluge (1)

 

 

Commenter cet article

lizagrèce 06/01/2014 21:44


C'est vrai que le mythe naît souvent des cendres de l'apocalypse ou de toute autre catastrophe !

Litteratus 07/01/2014 15:22



La tentation de vouloir donner un sens à l'innommable, peut-être ?