Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le mouvement des astres : spleen sous le ciel (Baudelaire)

 

spleen sous le ciel Baudelaire

repères : thème du ciel : représentation dans la littérature

Le spleen

Prenons le ciel pour un spectacle d'une inouïe beauté qui fait surgir des pensées mélancoliques surtout lorsque le soleil se couche. Un temps de méditations intimes et parfois tristes.

Quel auteur pouvait figurer en bonne place dans nos colonnes durant ce mois. Baudelaire avec son style inimitable nous plonge dans un spleen qui, dans ce poème, oscille entre mélancolie et lumière.

Méditation crépusculaire...

****


HARMONIE DU SOIR

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir ;
Le violon frémit comme un cœur qu’on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

Le violon frémit comme un cœur qu’on afflige,
Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s’est noyé dans son sang qui se fige…

Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige !
Le soleil s’est noyé dans son sang qui se fige…
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !

Les Fleurs du mal, Spleen et idéal (1868) Charles Baudelaire

http://fr.wikisource.org/wiki/Harmonie_du_soir_%281868%29

 

Repères à suivre : thème du ciel : attraction de la lune

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flora 11/02/2012 10:51


Baudelaire, l'icomparable, pour mettre les mots sur les sensations...


Et aussi maître de la composition musicale, avec la reprise de la dernière ligne qui en invite d'autres.

Litteratus 11/02/2012 17:31



le poète accompli...



Michel Cristofol 10/02/2012 23:03


Merci beaucoup pour l'info, c'est en direct de Londres, si je ne me trompe ?

Litteratus 11/02/2012 17:33



en direct de Londres pour vous servir !



Michel Cristofol 10/02/2012 09:08


L'on ne s'étonnera point que Debussy se soit laissé tenter par la musicalité d'un tel poème riche en nombreux effets d'allitérations en "v", en "s", en "f" et d'assonances en "i", "an","on"!

Litteratus 10/02/2012 18:51



En musique ! http://www.youtube.com/watch?v=nv4EoVV0SfI