Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

Le mouvement des Astres : l'homme face à l'infini (Pascal)

 

l'homme face à l'infini ( Pascal)

Repères : thème du ciel : présentation

 

Un point dans l'univers

Arrivons ensemble, si vous le voulez bien, vers un chef d'œuvre de la littérature française.

La Gazette Littéraire vous propose de situer l'homme dans l'univers avec un auteur admirable, Blaise Pascal.

Ce dernier en effet montre avec une fulgurance extrême la disproportion de l'homme dans l'univers : il n'est qu'un infime point dans l'infini...

L’infiniment Grand permet de ramener les choses à leurs justes proportions.

***

Disproportion de l'homme.

« Que l'homme contemple donc la nature entière dans sa haute et pleine majesté, qu'il éloigne sa vue des objets bas qui l'environnent. Qu'il regarde cette éclatante lumière, mise comme une lampe éternelle pour éclairer l'univers, que la terre lui paraisse comme un point au prix du vaste tour que cet astre décrit, et qu'il s'étonne de ce que ce vaste tour lui-même n'est qu'une pointe très délicate à l'égard de celui que les astres, qui roulent dans le firmament, embrassent. Mais si notre vue s'arrête là que l'imagination passe outre, elle se lassera plutôt de concevoir, que la nature de fournir. Tout ce monde visible n'est qu'un trait imperceptible dans l'ample sein de la nature. Nulle idée n'en approche, nous avons beau enfler nos conceptions au-delà des espaces imaginables, nous n'enfantons que des atomes, au prix de la réalité des choses. C'est une sphère dont le centre est partout, la circonférence nulle part. Enfin c'est le plus grand caractère sensible de la toute-puissance de Dieu que notre imagination se perde dans cette pensée. Que l'homme étant revenu à soi considère ce qu'il est au prix de ce qui est, qu'il se regarde comme égaré [dans ce canton détourné de la nature] et que de ce petit cachot où il se trouve logé, j'entends l'univers, il apprenne à estimer la terre, les royaumes, les villes et soi-même, son juste prix. Qu'est-ce qu'un homme, dans l'infini ? »

 Pascal, Pensées,n° 72 dans l'éd. Brunschvicg.

 

Repères à suivre : thème du ciel : la fin du système solaire

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

flora 07/02/2012 09:26


Chère Litteratus, merci pour cet extrait... A chaque fois que je lis Pascal, j'ai le souffle coupé à la beauté et à l'amplitude de sa pensée! 

Litteratus 07/02/2012 20:11



Je ne pouvais pas éluder dans cette thématique ce grand auteur ! Merci à vous !