Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le journal d'un écrivain, entre révélations et émotions

Dans son journal, Jules Renard se révèle, à mesure des pages, écorché, insatisfait. Il n'a jamais cessé d'être au fond ce Poil de Carotte...

37981483_2a8bbbff3d.jpg

Repère: le thème du journal

Dans l'article précédent, nous avons vu que le journal de Jules Renard est un recueil d'aphorismes spirituels, mais il ne saurait être réduit à cela.

Sensibilité

 L'auteur se fait sensible et pudique :

« Je suis né avec deux ailes, dont une cassée » (16 mars 1899).

L'écrivain se révèle, à mesure des pages, écorché, insatisfait.

Il n'a jamais cessé d'être au fond ce Poil de Carotte ; il dénomme sa mère d'ailleurs, Madame Lepic.

Le suicide de son père le laissera sans inspiration pendant un an.

Son travail littéraire ne le contente pas :

« Je vaux peu par les pièces que j'écris, beaucoup par celles que je n'écris pas. » (12 août 1902).

Idéal

Sa référence ultime est Victor Hugo (17 novembre 1901).

Il s'est forgé un idéal littéraire difficilement atteignable, il s'ennuie dans la vie, il baille à loisir. Il n'est pas heureux.

Lucide, il note aussi :

« à quoi bon ces cahiers ? Personne ne dit la vérité, pas même celui qui les écrit » (27 janvier 1910). il dira autrement qu'écrire, c'est presque toujours mentir (12 août 1902).

Cependant, il a conscience de la valeur littéraire de son journal destiné à être lu :

« Je lis des pages de ce journal : c'est tout de même ce que j'aurai fait de mieux et de plus utile dans ma vie. » (14 novembre 1900).

Les derniers mots de Jules Renard sont bouleversants lorsqu'il font référence au temps où il était « Poil de Carotte » (6 avril 1910).

Découvrons, dans un prochain article, un autre journal d'une personne qui serait nécessairement devenu écrivain si les temps avaient été cléments : le journal d'Hélène Berr.

repère : Le journal d'un écrivain, Hélène Berr 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lyly 23/09/2010 09:27



Ces sentiments sont très touchants, ces mots ont une résonnance très forte pour


moi, incontestablement il FAUT que je me le procure


Bonne journée, Lyly



Litteratus 23/09/2010 15:59



Un achat raisonné et indispensable...



lizagrèce 22/09/2010 22:27



Disons qu'écrire ce n'est pas forcément mentir mais c'est "enjoliver la réalité"



Litteratus 23/09/2010 14:50



tu as raison...



flora 22/09/2010 10:27



Quant à soi, on hésite toujours entre doute et certitude...



Litteratus 22/09/2010 15:30



Le doute est créateur puisqu'il permet de repartir d'un rien  : Penser, c'est dire non, selon l'expression d'Alain, c'est à dire refuser les évidences pour penser juste...



Cat 22/09/2010 08:44



J'aime beaucoup cette phase de Jules Renard... "Je vaux peu par les pièces que j'écris, beaucoup par celles que je n'écris pas."



Litteratus 22/09/2010 15:29



L'activité de l'esprit est tellement riche !