Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le journal de Jules Renard, "meilleure" œuvre littéraire pour l'auteur

Découvrons l'originalité du journal que Jules Renard a tenu pendant 22 années : il s'agit pour son auteur d'un instrument nécessaire à la formation "continue" du caractère.

 

Le journal d'un écrivain, entre révélations et émotion (4)

(Repères : thème du journal  : l'étude)

Précédemment, nous avons considéré le journal d'un écrivain comme un véritable genre littéraire. Venons-en aujourd'hui au journal de Jules Renard que l'on pourrait voir sous l'angle d'une insatisfaction érigée en art.

Journal

Témoin de son temps, écrivain reconnu de son vivant, membre de l'Académie Goncourt, Jules Renard, tient son journal durant une période de vingt-deux années (1887-1910).

Il narre le cours de ses pensées, au détour de la narration d'évènements familiaux ou littéraires.

Il s'agit pour lui d'une formation "continue" du caractère

Jules Renard plante le projet d'écriture en prenant le contre-pied du journal célèbre en son temps, celui des frères Goncourt :

"Il faut que notre Journal ne soit pas seulement un bavardage comme l'est trop souvent celui des Goncourt. Il faut qu'il nous serve à former notre caractère, à le rectifier sans cesse, à le remettre droit." (11 mai 1894)

Liberté

Loin d'être un carnet empreint de rigorisme moral, le journal de Jules Renard se révèle, au contraire, d'une liberté de ton incroyable.

Le point de vue de Jules Renard sur la vie conduit à tout voir sous le prisme de la Littérature.

" Donnez-moi de la vie, je me charge de la « partie littéraire »" (11 mai 1900).

Il fait de sa vie et donc de son journal une œuvre littéraire qu'il qualifiera de meilleure.

Littérature

Il ne craint pas d'alléguer -s'agissant de son fils qu'il aime tendrement- ce qui suit :

"Il ne m'intéresse, comme le reste de l'univers, que pour ce que j'en pourrai tirer de la littérature" (27 avril 1898).

Dans cette perspective, le père note avec adoration les bons mots de ses deux jeunes enfants.

Le prisme de la Littérature le conduit en outre à porter des jugements de valeur, souvent sans appel, sur ses contemporains, à prendre des positions politiques (affaire Dreyfus) : l'homme connaît tout le milieu littéraire de son époque et se révèle un excellent témoin de son temps.

 

Repères à suivre : l'étude : la suite

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lyly 23/09/2010 09:15



Eh bien ! Me voilà encore à penser qu'il est grand temps que je le lise


Rho la la ! avec toi y'a du pain sur la planche



Litteratus 23/09/2010 15:57



Un livre à conserver dans sa bibliothèque, précieusement...



Cat 21/09/2010 15:43



Tes connaissances en littérature sont immenses et ton talent pour nous captiver est indéniable, alors poursuis tes projets en ce sens et fonce! Nous serons là pour te suivre!



Litteratus 21/09/2010 15:46



Je vais suivre... tes conseils comme toujours ! un grand merci pour ton soutien...



lizagrèce 20/09/2010 22:34



Le Journal de Jules Renard est le reflet de toute une époque ... Avec de l'humour en prime



Litteratus 21/09/2010 12:32



C'est un livre à acheter et à garder précieusement...



flora 20/09/2010 19:03



Ecrire son journal avec visée  sur la publication : peut-on l'appeler "intime"?... 



Litteratus 21/09/2010 12:32



La question a du sens en effet...



Cat 20/09/2010 09:19



Ton exposé est passionnant, Je te verrais bien  maître de conférence en littérature d'une université populaire à la manière de Michel Onfray(en philosophie)!



Litteratus 21/09/2010 12:31



C'est une piste de réflexion que je n'ai pas fini de poursuivre... ce serait une exposition non de peintures comme toi, mais de thèmes ! je ne sais pas si je suis légitime...