Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le dégoût de deux sœurs (Genêt)

Le dégoût de deux sœurs (Genêt)

L'échec du stratagème

(Repères : thème de la fratrie : l'étude)

Il a été précisé dans l'article précédent que deux sœurs, employées de maison, se livrent à de véritables rituels tendant -durant son absence- à l'assassinat symbolique de leur maîtresse. Derrière cette haine affichée à l'égard de celle qu'elle appellent Madame, se cache également une relation complexe et confuse entre les bonnes.

 

***

La pièce fait surgir un véritable règlement de compte entre les sœurs : derrière les critiques, un malaise particulier se fait jour. Elles s'accusent mutuellement de lâcheté, de jalousie et de peur. Des frustrations sont à peine voilées. L'emprise de la maîtresse sur Claire a paru insupportable à Solange. A l'inverse, le bonheur de Madame a fait naître de la jalousie dans le cœur de Claire.

C'est ainsi que les deux bonnes ont monté un stratagème visant sur dénonciations multiples à faire emprisonner l'amant de leur patronne.

Mais ce dernier est libéré et tout risque d'être découvert. La tension est à son comble.

 

Un malaise profond

Dans la fournaise du moment s'échappe le grief principal des deux sœurs. Le malaise devient identitaire.

Elles se haïssent pour une raison bien précise : leur ressemblance donne lieu à une confusion entretenue à loisir par leur maîtresse.

Cette absence de différenciation les conduit à faire de l'une le miroir de l'autre. Que lisent-elles ? Un profond dégoût. « Je voudrais t'aider. Je voudrais te consoler, mais je sais que je te dégoûte. Je te répugne. Et je le sais puisque tu me dégoûtes. S'aimer dans le dégoût ce n'est pas s'aimer. » (page 58)

Mais elles se sentent sur le point d'être découvertes. Que faire ? La solution de l'empoisonnement de leur maîtresse est proposée par la cadette. Les deux bonnes sont prêtes à tout...

 

Repères à suivre : thème de la fratrie : l'étude

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 29/05/2012 23:06


Pas d'accord du tout avec ton analyse. Les soeurs ne se détestent pas . bien au contraire. Puisque le sujet de la pièce traite justement des rapports incestueux - qui certes- peuvent engendrer un
certain dégoût mais qui n'en demeurent pas moins - pour le cas précis des rapports amoureux - comme ceux d'ailleurs qu'avaient les soeurs Papin - inspiratrices de cette pièce


http://maisondeliza.over-blog.fr

Litteratus 01/06/2012 16:24



Nous parlons de la même chose, ce dégoût n'est que l'autre versant de cet amour...