Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le corps, élément flottant (Coran)

 

 

Le corps, élément flottant (Coran)

  (la mer morte)

Une expérience physique

repères : thème du corps dans la littérature : présentation

La Gazette débute cette introduction générale sur la représentation du corps dans la littérature par l'expérience que nous avons tous réalisé au moins une fois dans nos vies.

Il s'agit de se laisser flotter dans l'eau : la sensation immédiate est de nous faire appréhender la réalité de notre corps détaché de toutes les contingences lourdes et pesantes de la vie. 

Un sentiment de bien-être nous envahit.

Prenons dès maintenant un petit bain de mer...

***

Bain de mer

 

Sur ce rivage au sable lisse
Le bain d’hier fut un délice ;
L’Océan n’était plus amer :
Dans les eaux d’une jeune blonde,
Comme un Triton, j’aimais dans l’onde,
Et comme à Paris, dans la mer.

Je disais au flux de la lame :
« — Que m’apportez-vous de la dame,
» Vous si retors en vos larcins ? » —
Et moi, qui pour un rien divague,
Je pressais d’une étreinte vague
Des frissons d’eau pris à des seins.

L’élément qui partout pénètre
M’inondait d’un secret bien-être ;
Je sentais d’humaines chaleurs,
Des parfums, ceux que l’eau dérobe
En baisant sous leur courte robe
Des attraits qui sentent des fleurs.


J’aurais voulu jusqu’à nuit close
Prolonger ce bain à la rose ;
Mais quand la dame en eut assez,
Ramené par elle au rivage,
Je cherchais encor à la nage
Les sillons qu’elle avait tracés.

 

Bain de mer, Charles Coran Le Parnasse contemporain : Recueil de vers nouveaux, Alphonse Lemerre  1866 (pp. 237-238).

http://fr.wikisource.org/wiki/Bain_de_mer

 

Repères à suivre : thème du corps  : les soins

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article