Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Lettre de Victor Hugo à sa mère du 23 mai 1814

Découvrez la lettre pleine de désarroi et d'amour d'un fils pour sa mère, celle de Victor Hugo pour Sophie Trébuchet en date du 23 mai 1814.

 

Victor hugo, lettre à sa mère, 1814

 

repère : Au fil du temps : lettre du passé

 

Sophie Trébuchet

Aujourd'hui, il vous est proposé de découvrir le courrier en date du 23 mai 1814 de Victor Hugo, âgé de quatorze ans, qui écrit à sa mère, Sophie Trébuchet, résidant à Thionville.

Cette dernière y a rejoint en effet son mari, le général d'Empire Hugo, fraîchement rallié à Louis XVIII. Elle a laissé à Paris la garde de ses jeunes enfants aux Foucher, amis du couple tandis que son fils aîné, Abel, sert déjà dans l'armée.

On perçoit, dans cette courte lettre, le désarroi et l'amour éperdu d'un jeune garçon pour sa mère comme nous l'avions analysé dans son célèbre poème, Ce siècle avait deux ans...extrait du recueil Les feuilles d'automne.

Lettre

à Madame la comtesse Hugo, à Thionville. 
23 mai 1814.

Ma chère maman,

Depuis ton départ tout le monde s’ennuie ici. 
Nous allons très souvent chez M Foucher, ainsi que tu nous l’as recommandé. 
Il nous a proposé de suivre les leçons qu’on donne à son fils ; nous l’avons remercié. 
Nous travaillons tous les matins le latin et les mathématiques. 
Une lettre cachetée de noir et adressée à Abel est arrivée le soir de ton départ. 
M Foucher vous la fera passer. 
Il a eu la bonté de nous mener au muséum.
Reviens bien vite. 
Sans toi nous ne savons que dire et que faire, nous sommes tout embarrassés. 
Nous ne cessons de penser à toi. Maman ! Maman !
Ton fils respectueux.
Victor.
Correspondance, tome 1er, Victor Hugo

http://fr.wikisource.org/wiki/Correspondance_de_Victor_Hugo/Tome_I/1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Parisianne 23/05/2013 13:12


La simplicité de cette petite lettre vaut tous les grands discours.
Merci de cette découverte
Anne

Litteratus 23/05/2013 13:19



J'ai été touchée par ces deux dernières exclamations venant du cœur de notre futur poète...Merci de votre soutien !