Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

La répétition des sonorités (1) : les rimes (Verlaine)

 

404505002_6012cdb0ae.jpg

 

Repères : Thème du langage

                  - les figures de style.


Nous poursuivons ensemble le parcours entamé avec les figures de répétition ; il vous est aujourd'hui proposé de vous familiariser avec les rimes, c'est à dire avec les sonorités répétées à la fin de plusieurs vers.


Chaque poète entretient un rapport divers avec ce procédé stylistique. Certains en usent de manière classique ; d'autres recherchent des effets plus simples, en renonçant aux sonorités savantes.


Verlaine est de cette dernière catégorie et le poème publié ci-après s'intègre parfaitement dans la recherche d'une musique intérieure, loin des traités de versification en vigueur...


Précisons que si le poème s'intitule Vers sans rime, il reste bien rythmé par des sonorités communes, mais l'auteur prend des libertés avec les conventions.



***

Vers sans rime


Le bruit de ton aiguille et celui de ma plume
Sont le silence d’or dont on parla d’argent.
Ah ! cessons de nous plaindre, insensés que nous fûmes,
Et travaillons tranquillement au nez des gens !

Quant à souffrir, quant à mourir, c’est nos affaires
Ou plutôt celles des toc-tocs et des tic-tacs
De la pendule en garni dont la voix sévère
Voudrait persévérer à nous donner le trac

De mourir le premier ou le dernier. Qu’importe,
Si l’on doit, ô mon Dieu, se revoir à jamais ?
Qu’importe la pendule et notre vie, ô Mort ?
Ce n’est plus nous que l’ennui de tant vivre effraye !


Vers sans rimes, recueil chair, posthume (1896) Paul Verlaine http://fr.wikisource.org/wiki/Chair

 

 

Repères à suivre : Thème du langage

                              - les figures de style

                                - allitération et assonance

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article