Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le bon sens (Descartes)

Dans le cadre de notre présentation, il nous reste à aborder la question du bon sens dans la littérature : ce n'est pas à proprement parler un sens attaché à une partie de notre corps, mais un sens lié à notre intelligence, à notre esprit comme nous le verrons avec un extrait du discours de la méthode de Descartes.

thème , sens, bon sens, Descartes, littérature

 

 

Repères : thème ses sens : présentation

Dans l'article précédent, il a été question de la présentation du sens du toucher, aujourd'hui, nous verrons un autre sens qui n'est pas attaché au corps, mais à l'esprit. De quel sens parlons-nous ? Du bon sens...

Une aptitude naturelle

Pour conclure cette présentation, nous devons faire appel à un sens particulier qui n'est inscrit dans aucune partie de notre corps. Il s'agit du bon sens.

Qu'est-ce que le bon sens ? Cette aptitude naturelle à discerner les choses ?

Relisons le propos tenu par un philosophe qui nous rappelle néanmoins à la mise en œuvre de la raison …

Raison

"Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ; car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. En quoi il n’est pas vraisemblable que tous se trompent : mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger et distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, mais le principal est de l’appliquer bien. Les plus grandes âmes sont capables des plus grands vices aussi bien que des plus grandes vertus ; et ceux qui ne marchent que fort lentement peuvent avancer beaucoup davantage, s’ils suivent toujours le droit chemin, que ne font ceux qui courent et qui s’en éloignent. »

Discours de la méthode, 1ère partie, Descartes wikisource

http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_de_la_m%C3%A9thode/Premi%C3%A8re_partie

repère à suivre : l'étude

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 24/08/2010 23:21



Ah Descartes, le meilleur d'entre nous ! On lui doit tout ! Il n'aurait pas pu être anglais. a+ Lit



Litteratus 28/08/2010 18:55



Parole de scientifique français...



lizagrèce 19/08/2010 12:47



Du temps de Descartes sans doute le bon sens était largement partagé. A présent, il semble se perdre ..



Litteratus 20/08/2010 12:40



cela va revenir....