Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Le sens de la vue (Voltaire)

  

La vue est convoquée dans le grand mythe d'Œdipe mis en scène par Voltaire : quoi de plus tragique lorsqu'on décide de s'en priver !

vue, thème, Oedipe, Voltaire

 

Repères : thème ses sens : présentation

Dans l'article précédent, nous avons vu qu'un fabliau s'appuie sur le sens de la vue pour asseoir son histoire cruelle. Aujourd'hui, mous verrons comment le théâtre s'empare du sujet.

Voltaire

Cet immense auteur du XVIIIe siècle est moins connu pour ses œuvres théâtrales. Il vous est proposé aujourd'hui de vous replonger dans l'univers de l'Antiquité avec un héros mythique : Œdipe.

Châtiment 

La vue nous permet d'admirer les beautés du monde. Quoi de plus tragique lorsqu'on décide de s'en priver !

C'est le cas d' Œdipe qui s'est châtié lui-même lorsqu'il a découvert que le rival qu'il avait tué n'était autre que son propre père et que la femme qu'il avait épousée, Jocaste, était... sa propre mère.

La Gazette vous propose de lire un extrait d'une pièce de théâtre de Voltaire qui reprend le mythe à son compte. La scène réunit le Grand Prêtre et la mère d'Œdipe :

"JOCASTE :

ô mon fils ! Hélas ! Dirai-je mon époux ?

ô des noms les plus chers assemblage effroyable !

Il est donc mort ?

LE GRAND PRÊTRE  :

Il vit, et le sort qui l’accable

des morts et des vivants semble le séparer :

il s’est privé du jour avant que d’expirer.

Je l’ai vu dans ses yeux enfoncer cette épée

qui du sang de son père avait été trempée ;

il a rempli son sort ; et ce moment fatal

du salut des thébains est le premier signal.

Tel est l’ordre du ciel, dont la fureur se lasse ;

comme il veut, aux mortels il fait justice ou grâce ;

ses traits sont épuisés sur ce malheureux fils.

Vivez, il vous pardonne. »


Œdipe, Voltaire wikisource lien

repère à suivre : l'ouïe  (abbé de l'Epée)

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 08/08/2010 20:13



Sacré Oedipe, il nous fera tjrs bien rire celui-ci avec ses simagrées ... non ? a+ Lit



Litteratus 09/08/2010 11:03



...à en perdre la vue !



lizagrèce 06/08/2010 19:59



Le symbole "des yeux crevés" qui commence avec Oedipe s'est propagé dans beaucoup de chefs d'oeuvre de la littérature : Le Roi Lear de Shakespeare, Michel Strogoff ...



Litteratus 07/08/2010 11:51



Une remarque encore bien vue...



Cat 05/08/2010 13:17



Quelle tragédie en effet! Sans doute l'un des sens les plus importants pour moi, bien qu'il soit possible de développer les autres sens pour  pallier à la défaillance de la vue.



Litteratus 05/08/2010 13:20



C'est le sens que je mets aussi le plus à contribution...