Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

La prairie du bétail (Verhaeren )

2888691943_b5e7ca6aa5.jpg

 

La terre abrite aussi les animaux qui adoptent leur propre rythme, souvent lent comme en l'espèce.

Le sonnet présenté met en scène des vaches qui paissent dans les champs toute la journée avant d'aller à l'étang se désaltérer.

L'étirement d'une journée est ici fidèlement retranscrit par un poète oublié, Emile Verhaeren, que nous redécouvrons dans ces colonnes pour la deuxième fois.

L'ABREUVOIR 


En un creux de terrain aussi profond qu'un antre,
Les étangs s'étalaient dans leur sommeil moiré,
Et servaient d'abreuvoir au bétail bigarré,
Qui s'y baignait, le corps dans l'eau jusqu'à mi-ventre.

Les troupeaux descendaient, par des chemins penchants :
Vaches à pas très lents, chevaux menés à l'amble,
Et les bœufs noirs et roux qui souvent, tous ensemble,
Beuglaient, le cou tendu, vers les soleils couchants.

Tout s'anéantissait dans la mort coutumière,
Dans la chute du jour: couleurs, parfums, lumière,
Explosions de sève et splendeurs d'horizons;

Des brouillards s'étendaient en linceuls aux moissons,
Des routes s'enfonçaient dans le soir - infinies,
Et les grands bœufs semblaient râler ces agonies.

Émile VERHAEREN (1855-1916)
LES FLAMANDES source : litteratus

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lizagrèce 26/07/2011 19:15



Un poème qui me rappelle l'automne et l'odeur des labours ... Comme un rêve qui paraît lointain !



Litteratus 26/07/2011 19:18



corrélation entre poésie et sensations olfactives !



Cat 26/07/2011 14:38



Verhaeren est l'un de mes poètes préférés! Ces vers m'évoquent l'univers de Marcel Aymé...va savoir pourquoi! 



Litteratus 26/07/2011 19:16



J'aime bien les associations d'idées !



flora 26/07/2011 12:08



Adolescente, pendant les vacances, je gardais des vaches chez mes grands-parents. Inépuisable source de méditation au rythme serein des ruminants, communion avec la nature...



Litteratus 26/07/2011 19:16



je suis sûre que vous avez quelques croquis cachés de cette période heureuse...