Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

Les remords tardifs d'un père (Aragon)

Dans les voyageurs de l'impériale, Pierre Mercadier, désargenté, rentre en France  et cherche à renouer auprès de son fils qu'il a abandonné. Mais ces regrets arrivent trop tard, la guerre s'annonce...

thème, père, regrets, Aragon, voyageurs impériale

Repères : thème du père : l'étude

Dans les voyageurs de l'impériale, Aragon narre l'itinéraire d'un père démissionnaire.

La distance entre le père et le fils va tendre à s'amenuiser... mais jusqu'à quel point ?

Pour cela, il nous faut étudier, si vous le voulez bien, les points suivants :

Aujourd'hui, au travers du dernier point point, nous chercherons à mesurer les remords de Pierre Mercadier.

 

Curiosité

Après des années d'errance, Pierre Mercadier, désargenté, rentre en France et retrouve un emploi de professeur à Paris.

Il a perdu ses illusions et se trouve amené par curiosité à rencontrer son petit-fils de cinq ans, Jean, pour lequel il éprouve, pour la première fois de sa vie, un vif attachement.

Cette inclinaison du cœur vers un membre de sa famille l'étonne ; il prend conscience du poids de la solitude qui l'envahit un peu plus chaque jour.

Lucide, il sent que la vieillesse fait naître en lui des sentiments nouveaux :

« (…) je n'ai jamais aimé mon fils Pascal... Mais maintenant quand je le retrouve dans ce petit, et que malgré moi je recherche à reconstruire sa vie, ce qu'est devenue sa vie depuis ce soir de novembre où je suis parti, c'est surprenant l'intérêt que je porte à Pascal. Parce qu'il a cessé pour moi d'être ce fils qu'il fallait nourrir, cet impedimentum traîné à ma remorque, cette raison d'être d'un ménage, il ne me reste de lui qu'un reflet et un reflet troublant. (…) (page 616).

Regrets

Le petit-fils est l'intermédiaire qui permet au père de prendre conscience des torts immenses qu'il a causés à son fils.

Il rédige en ce sens une lettre d'excuse. Mais les circonstances de l'histoire vont en décider autrement à la veille de la Première Guerre Mondiale. Pascal  ne recevra pas la lettre...

Le jugement du fils dans les tranchées est un vibrant réquisitoire contre l'irresponsabilité de son père en particulier et contre l'aveuglement des hommes de cette époque en général....

La rupture est consommée ...

repères à suivre : le thème du père : la synthèse de l'étude

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Yves 21/09/2010 14:39



J'ai souvent vu dans mon entourage des grands père qui préfèraient donner de l'affection à leur petit-fils, plutôt qu'à leur fils... c'est fou ça !
C'est bien compliqué les rapports entre père et fils !
Jean-Yves



Litteratus 21/09/2010 15:29



Un sentiment de culpabilité sous-jacent !



lizagrèce 25/06/2010 13:19



Souvent les parents qui n'ont pas été exemplaires deviennent des grands parents irréprochables. Peut-être une manière de réparer le temps perdu



Litteratus 25/06/2010 15:38



Un sursaut, une prise de conscience : il est bon de se retourner sur ses pas parfois...



lyly 25/06/2010 13:02



Bonjour L


Une chute bien tragique, on ne refait pas le passé !


Tu sais vraiment apporter tous les ingrédients pour intéresser au sujet


Bravo à toi, encore, je sais !


Bises et bel après-midi, Lyly



Litteratus 25/06/2010 15:37



Je suis contente que tu aies apprécié cette modeste étude sur laquelle j'accorde autant de temps que d'importance (!). Je cherche en effet à concilier une approche différente des œuvres avec un
abord simple:


Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,: Et les mots pour le dire arrivent aisément (Boileau)