Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

De l'utilité d'un instrument (Choderlos de Laclos)

Le rapport entre la littérature et la musique nous offre une des pages les plus savoureuses de la littérature musicale : il s'agit de la pratique d'une harpe qui peut jouer -à l'occasion- un rôle imprévu comme dans les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos.

choderlos de laclos, liaisons dangereuses, harpe, musique , thème, littérature

 

Repères thème de la musique : présentation

Dans l'article précédent, nous avons évoqué l'art lyrique avec Consuelo de George Sand, aujourd'hui nous verrons que l'instrument de musique peut jouer un rôle inattendu sous la plume d'un auteur du XVIIIe siècle.

Choderlos de Laclos

Dans les liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos entend faire jouer à la harpe un rôle d'entremetteur.

La musique permet aux êtres humains de communiquer. Mais loin des règles de solfège et d'harmonie, la pratique d'un instrument peut jouer -à l'occasion- un rôle imprévu.

Relisons la lettre de Cécile de Volanges à son amie intime. Nous serons parfaitement éclairés sur  l'importance de l'exercice régulier d'un tel instrument ...

De l'art de la communication 

"Ah! ma Sophie, voici bien des nouvelles! je ne devrais peut-être pas te les dire: mais il faut bien que j'en parle à quelqu'un; c'est plus fort que moi. Ce Chevalier Danceny... Je suis dans un trouble que je ne peux pas écrire: je ne sais par où commencer. Depuis que je t'avais raconté la jolie soirée (...) que j'avais passée chez Maman avec lui et Madame de Merteuil, je ne t'en parlais plus: c'est que je ne voulais plus en parler à personne; mais j'y pensais pourtant toujours. Depuis il était devenu si triste, mais si triste, si triste, que ça me faisait de la peine; et quand je lui demandais pourquoi, il me disait que non: mais je voyais bien que si. Enfin hier il l'était encore plus que de coutume. Ça n'a pas empêché qu'il n'ait eu la complaisance de chanter avec moi comme à l'ordinaire; mais, toutes les fois qu'il me regardait, cela me serrait le cœur. Après que nous eûmes fini de chanter, il alla renfermer ma harpe dans son étui; et, en m'en rapportant la clef, il me pria d'en jouer encore le soir, aussitôt que je serais seule. Je ne me défiais de rien du tout; je ne voulais même pas: mais il m'en pria tant, que je lui dis qu'oui. Il avait bien ses raisons. Effectivement, quand je fus retirée chez moi et que ma Femme de chambre fut sortie, j'allais pour prendre ma harpe. Je trouvais dans les cordes une Lettre, pliée seulement, et point cachetée, et qui était de lui. Ah! si tu savais tout ce qu'il me mande! Depuis que j'ai lu sa Lettre, j'ai tant de plaisir, que je ne peux plus songer à autre chose. Je l'ai relue quatre fois tout de suite, et puis je l'ai serrée dans mon secrétaire. Je la savais par cœur; et, quand j'ai été couchée, je l'ai tant répétée, que je ne songeais pas à dormir. Dès que je fermais les yeux, je le voyais là, qui me disait lui-même tout ce que je venais de lire. Je ne me suis endormie que bien tard; et aussitôt que je me suis réveillée (il était encore de bien bonne heure), j'ai été reprendre sa Lettre pour la relire à mon aise. Je l'ai emportée dans mon lit, et puis je l'ai baisée comme si... C'est peut-être mal fait de baiser une Lettre comme ça, mais je n'ai pas pu m'en empêcher.(...)"

Les Liaisons Dangereuses, Choderlos de Laclos, (lettre XVI)

http://fr.wikisource.org/wiki/Les_Liaisons_dangereuses/Lettre_16

repère à suivre :  le labeur de l'artiste (Hector Malo)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal Girard 16/10/2010 09:14



La Harpe : un drôle d'instrument ... je ne veux pas imaginer le tps qu'il doit falloir pour accorder cet engin la. Deja qu'une guitare avec 6 cordes c'est soûlant. a+ Lit



Litteratus 16/10/2010 11:47



Combien de cordes sur une harpe ? entre ... 42 et  47 !



lizagrèce 12/10/2010 18:19



La musique des mots est l'apanage de tous les grands écrivains



Litteratus 12/10/2010 18:24



Une harmonie...



flora 12/10/2010 15:11



Incroyable roman épistolaire qui n'a pas pris une ride!



Litteratus 12/10/2010 18:26



On ressent l'exaltation de la jeunesse !



Cat 12/10/2010 09:41



Heureuse de revenir lire la Gazette. Je viens de passer un excellent moment en lisant cet extrait savoureux. Quel bel écrin que cet intermédiaire pour déposer une missive amoureuse!



Litteratus 12/10/2010 18:25



Plus c'est gros, plus c'est dissimulé..