Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gazette littéraire

L'oubli impossible (Byron)

3992135619_dff9590943.jpg

 

Repères : thème de la Mémoire dans la Littérature (Byron)

                               

Il est établi que la mémoire ne peut qu'enregistrer tout et ce, bien malgré nous, n'en déplaise à René Crevel ainsi que nous l'avons vu précédemment.

 

Mais comment envisager l'oubli dans ces conditions ?

 

Dans la littérature, il existe bon nombre de personnages qui ont cherché à effacer des souvenirs douloureux pour vivre tranquillement, en paix.

 

Regardons ainsi la supplique adressée par un simple homme, Manfred, à des Génies, êtres immortels, à l'effet d'obtenir l'oubli souverain.

 

Il n'est pas sûr que cette demande surprenante puisse prospérer même dans le champ littéraire.

 

Voici donc une œuvre où l'on apprend enfin que les mortels ont un avantage sur les... immortels.


Il convient de noter que la Gazette fait entrer, avec une joie immense, dans son répertoire Lord Byron, le grand poète anglais du 19ème siècle.


***

"LES SEPT GÉNIES. La terre, l'océan, l'air, la nuit, les montagnes, les vents, ton étoile, attendent tes ordres, fils de la poussière ; à ta demande tous ces génies sont devant toi : - que veux-tu de nous, fils des mortels ? - Parle !

MANFRED. L'oubli. -

LE PREMIER GÉNIE. De quoi ? - de qui ? - et pourquoi ?

MANFRED. De ce qui est au-dedans de moi; lisez-le la; vous le savez, et je ne puis le dire.

LE GENIE. Nous ne pouvons te donner que ce que nous possédons. - Demande-nous des sujets, le souverain pouvoir, l'empire d'une partie de la terre ou de sa totalité, ou un signe par lequel tu puisses commander aux éléments sur lesquels nous régnons ; chacune de ces choses, ou toutes ensemble, deviendront ton partage.

MANFRED. L'oubli, l'oubli de moi-même. - Ne pouvez-vous pas, de tous ces royaumes cachés que vous m'offrez avec tant de profusion, m'extraire ce que je demande ?

LE GÉNIE. Cela n'est point dans notre essence, dans notre pouvoir. Mais tu peux mourir.

MANFRED. La mort me le donnera-t-elle?

LE GENIE. Nous sommes immortels, et nous n'oublions pas ; nous sommes éternels, le passé nous est présent aussi bien que l'avenir. Tu as notre réponse." 

 

CQFD en vérité...


Manfred, Lord Byron, poète britannique (1788-1824)

http://fr.wikisource.org/wiki/Manfred

 

Repères à suivre  : Thème de la Mémoire

                                     - la mémoire à toute épreuve : les souvenirs immémoriaux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lizagrèce 07/10/2011 22:46



En fin de compte : être immortel ... Ce doit être un peu embarrassant au niveau du poids des souvenirs ... A moins d'âtre immortel et amnésique ...



Litteratus 09/10/2011 21:21



en effet !



flora 07/10/2011 17:59



Logique étonnante pour un mortel... En effet, les mortels languissent pour l'éternité et l'oubli et pourtant, l'éternité peut sembler très longue  -  surtout vers la fin...



Litteratus 07/10/2011 20:20



la fin éternelle, doux oxymore !