Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gazette littéraire

Analyse-Livres & Auteurs-Culture

La polémique lancée par la "Marseillaise de l'Allemagne" (Becker)

La littérature et la Presse sont mêlées à une controverse liée à la crise du Rhin de 1840 : épisode oublié de l'Histoire de France, qui verra, dans le cadre d'une tension extrême, une "guerre" avoir lieu entre deux nations au travers de l'expression d'un poète allemand Becker et de deux poètes français : Lamartine et Musset.

littérature, presse, thème, journal, Marseillaise, Becker

Repères : le thème du journal : présentation

Dans l'article précédent, nous avons vu le rapport de la littérature et la Presse avec Octave Mirbeau. Aujourd'hui, nous allons évoquer une polémique nationaliste qui s'est imposée par-delà un fleuve, le Rhin, entre trois poètes du XIXe siècle et dont la Presse a fait largement écho.

Controverse

La Presse publie de nombreux textes qui peuvent susciter des réactions contrastées, particulièrement en matière politique. Dans cette perspective, certains articles font naître des réponses souvent enflammées. Leurs auteurs peuvent passer à cet égard pour de vrais polémistes ou pour de purs opportunistes, en prétendant à leur heure de gloire par la fabrication de toutes pièces de controverses stériles.

En matière littéraire, des controverses ont déjà existé dans l'Histoire comme au XVIIe siècle avec la fameuse querelle entre les Anciens et les Modernes. Mais ce n'était évidemment pas par voie de Presse. 

Il vous est proposé de découvrir aujourd'hui le "feuilleton" de la polémique qui réunit la littérature et la Presse.

Découvrons ensemble cette polémique rapportée en 1841 dans la Revue des deux Mondes.

" Le poète allemand Becker vient de publier et de dédier à M. de Lamartine un recueil de poésies où il a inséré le chant national qui a eu cet hiver un si grand retentissement sur les bords du Rhin, et qu’on a appelé la Marseillaise de l’Allemagne ".

Avant de lire ce poème, intéressons-nous au contexte et aux protagonistes de l'action.

Contexte

La crise du Rhin trouve paradoxalement son origine sur les bords de la Méditerranée avec les revendications territoriales de la Syrie, protégée par la France, qui veut étendre son influence sur toute la côte.

Aux termes du traité du 15 juillet 1840, la Russie, la Prusse, l'Autriche-Hongrie et l'Angleterre signent un accord avec l'Empire ottoman pour le protéger de toute domination syrienne. C'est un véritable camouflet pour la France, qui se sent humiliée sur la scène internationale. Journalistes et politiciens français parlent imprudemment de "Guerre sur le Rhin".

La Presse française, en cette fin de l'année 1840, se remémore la gloire du passé avec les campagnes napoléoniennes et également la honte du traité de Vienne de 1815.

Rapidement, le gouvernement s'en mêle et Thiers émet, pour des raisons purement politiciennes, des revendications territoriales françaises sur la rive gauche du Rhin considérée comme la frontière naturelle entre l'Allemagne et la France.

En réponse, l'opinion publique allemande se lance elle aussi dans un vibrant nationalisme. La tension est extrême. Les deux pays sont dans l'escalade de violence.

Mais la "guerre" ne se fait pas de manière conventionnelle. Elle se livre par le biais d'artistes, avec des chansons patriotiques allemandes et des poèmes. C'est ainsi qu'on assiste à un match entre Becker et Lamartine, ce dernier est bientôt rejoint par Musset.

8

Nicolas Becker

Qui est donc ce Nicolas Becker ?

Un obscur poète allemand de 31 ans, par ailleurs stagiaire dans un tribunal  de Bonn qui a puisé son sujet dans une chanson allemande. Il en fait une poésie qu'il insère dans son recueil. Pour se faire connaître, il prend soin de la dédier à Alphonse de Lamartine, qui est certes un poète d'une renommée internationale, mais également un homme politique de premier plan. Le succès de son poème est au rendez-vous puisqu'il sera repris en musique.

Lamartine

Passionné par la politique, le poète Lamartine devient député en 1833. Son aura est immense, ses discours qui sont éloquents font date (fin de l'esclavage etc...).

C'est un authentique homme d'État. (Il devient en février 1848 membre du gouvernement provisoire de la 2e République nouvellement proclamée avant de connaître une sévère désillusion aux élections présidentielles de la fin de l'année.)

Lamartine est donc une figure importante à la fois sur le plan littéraire et politique.

Musset

En 1840, Musset écrit de moins en moins ; ses chef-d'œuvres sont derrière lui. Cela ne l'empêche pas de se lancer lui aussi dans la bataille. Il y va de son poème qui est moins lyrique que celui de Lamartine.


Mais voyons aujourd'hui le premier poème de Becker dans sa version traduite avant d'examiner, dans l'article suivant, la réponse des poètes français et surtout l'issue de cette crise.

Le Rhin Allemand

C'est poème nationaliste publié le 18 septembre 1840 dans un quotidien allemand repris dans la Revue de Paris en juin 1841.

C'est à la lecture, un poème mâtiné de chauvinisme sans grande sensibilité. Notez le "ils" qui renvoient évidemment aux Français. Le ton est évidemment polémique avec l'anaphore, "Ils ne l’auront pas le libre Rhin allemand".

"A Alphonse de Lamartine,

Ils ne l’auront pas, le libre Rhin allemand, quoiqu'ils le demandent dans leurs cris comme des corbeaux avides.

Aussi longtemps qu'il roulera paisible, portant sa robe verte ; aussi longtemps qu'une rame frappera ses flots,

Ils ne l'auront pas, le libre Rhin allemand, aussi longtemps que les cœurs s'abreuveront de son vin de feu;

Aussi longtemps que les rocs s'élèveront au milieu de son courant ; aussi longtemps que les hautes cathédrales se refléteront dans son miroir.

Ils ne l'auront pas, le libre Rhin allemand, aussi longtemps que de hardis jeunes gens feront la cour aux jeunes filles élancées.

Ils ne l'auront pas, le libre Rhin allemand, jusqu'à ce que les ossements du dernier homme soient ensevelis dans ses vagues, "

Becker, Revue de Paris, juin 1841, Gallica

Gallica

Source: 

Marc Thuret, La crise Du Rhinet le malentendu franco-allemand (1839-1841), Open edition BOok

Repères à suivre: la polémique en vers partie 2

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 07/09/2010 23:05



Ah, ça, c'est une vraie découverte ! Pour le meilleur ou pour le pire ? a+ Lit



Litteratus 08/09/2010 12:52



La provocation même en vers n'est jamais souhaitable...



lizagrèce 07/09/2010 14:15



Plus tard on a chanté : "Ils n'auront pas l'Alsace et la Lorraine" ...


Heureusment la paix est revenue grâce quand même à la création de l'Europe. C'était d'ailleurs le but premier.



Litteratus 07/09/2010 14:24



L'aspiration à la conscience européenne a été initiée pour rompre enfin avec le passé meurtier !



Cat 07/09/2010 09:40



J'ai hâte de lire la réponse!



Litteratus 07/09/2010 11:02



Lorsque les vers peuvent céder à de la provocation... la réponse de Lamartine est d'une flamboyante intelligence !